[VIDEO & ITW] Il sera peut-être le campus étudiant le plus difficile à quitter avant de se jeter vraiment dans la vie professionnelle. Entre Montpellier et la mer, le Campus Pérols propose 336 logements étudiants, tous prolongés d’une terrasse, et entourés d’espaces verts équipés de structures, avec quelques activités sportives.

Un cadre de vie motivant

Proche du tramway, et trois stations avant le sable et les plages, Campus Pérols, Carré Saint-Jean, c’est son nom. Un campus avec des habitations d’une à deux pièces, et des loyers 30% plus bas que le marché entre 342 euros et 669 euros par mois charges comprises, hors aides au logement. Nouveau visage du quartier du Fenouillet à Pérols, et nécessaire renouvellement urbain (SRU), ce campus pour étudiants et aussi pour jeunes actifs offre un cadre de vie motivant. Inventaire : un espace de convivialité, une cour intérieure paysagée, des jardins partagés, des terrains de sport : mini-foot et ping-pong, beach-volley, espace barbecue, un accès WIFI universel, un service de conciergerie connecté avec la start-up montpelliéraine AMAPLACE, un gestionnaire Sagestimm dédié présent sur place 5 jours par semaine, une laverie à l’entrée de la résidence, un restaurant avec deux terrasses, accessible au grand public comme la laverie.

Annonce - Pub - Advertisement

Rattrapage, 25% de logements sociaux d’ici 2025

Avec cette installation, Pérols passe la barre des 10% de logements sociaux (12,5%). D’autres constructions sont envisagées, un développement normal, SRU oblige (en 2013, les obligations de production de logements sociaux ont été renforcées) : la loi relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbain vise à récréer un équilibre social sur chaque territoire. Et dans son article 55, certaines communes doivent proposer un minimum de logements sociaux, proportionnel au parc résidentiel. Rappel : Pérols, 11e commune de l’Hérault avec un peu plus de 9 000 habitants, entre dans le cadre des communes de plus de 3 500 habitants qui en appartenant à une intercommunalité de plus de 50 000 habitants comprenant au moins une commune de plus de 15 000 habitants doivent disposer de 25% de logements sociaux d’ici 2025. Quatre ans que Pérols paye 500 000 € d’amende chaque année. Avec ce Campus la ville s’engage sur le chemin de la solidarité et de la conformité, pour un jour envisager d’atteindre le taux légal prévu par la loi.

ITW avec Jean-Pierre Rico, maire de Pérols et vice-président de Montpellier Méditerranée Métropole, délégué aux transports et à la mobilité, lors de l’inauguration de Campus Pérols mercredi 19 juin :

“Ode à la Mer” promesse d’une reconquête urbaine et environnementale

Sentiment profond pour une envie de changement, en poésie urbaine peut-être, comme son nom l’indique : “Ode à la Mer”, promesse d’un renouveau de ce quartier, où les anciens centres commerciaux et leurs parkings devraient laisser la place à des habitations, équipées de commerces en rez-de-chaussée. La quête d’un nouvel équilibre pour un site qui bénéficie des facilités de transports en commun et qui reste à portée des facultés et des centres de formation. Gommer le look en vrac et en hangars d’une zone commerciale d’un autre temps : “Ode à la Mer” promesse d’une reconquête urbaine et environnementale. À suivre.

Annonce - Pub - Advertisement