Il n’y a pas eu de maltraitances ou de violences au sein de l’école maternelle Lakanal. C’est la conclusion de l’enquête judiciaire que le procureur de la République de Béziers dévoile ce mercredi 12 juin 2019 :

« A la suite de diverses allégations relatives à des suspicions de faits mettant en cause des personnes de l’école Lakanal de Béziers, l’enquête confiée au commissariat de Béziers a permis d’écarter tout fait de violences ou de maltraitance, les enfants scolarisés au sein de cet établissement n’ayant subi en aucune matière des agissements pouvant mettre en danger leur intégrité physique.

Annonce - Pub - Advertisement

En l’absence de toute infraction, la procédure est donc classée sans suite. »

La Ville de Béziers annonce donc la levée immédiate de la suspension de l’agent municipal injustement accusée et blanchie. Celle-ci sera accompagnée par la direction des ressources humaines de la Ville et devrait rapidement réintégrer le personnel de l’école.

En ce qui concerne l’auteur des accusations mensongères, sa suspension est évidemment maintenue. La Ville de Béziers se réserve le droit de se porter partie civile aux côtés d’éventuels plaignants.

Ville de Béziers

Annonce - Pub - Advertisement