C’est l’enquête réalisée par Forbes qui le dit, Jay-Z est LE business-man. Forbes est connu pour ses estimations des fortunes de personnalités.

Le rappeur new-yorkais est l’un des rares artistes à passer le milliard de dollars, et surtout le premier artiste hip-hop à y parvenir. Alors comment ? En bâtissant un empire à partir d’investissements dans la vente d’alcool, l’art, l’immobilier, et le streaming.

Pour ce rappeur, la musique a été le moyen de gagner de l’argent. Et avec son label Roc-A-Fella Records, en passant par la sortie de son premier album en 1996, il a gagné 22 Grammy, mais surtout il a réussi à amasser plus de 500 millions de dollars de bénéfices avant impôts en dix ans à peine, précise Forbes.

Annonce - Pub - Advertisement

Le magazine américain a calculé la fortune nette de l’artiste en examinant ses participations dans des sociétés et ses acquisitions comme la marque de champagne Armand de Brignac. Cette participation représente 310 millions de dollars. À laquelle il faut ajouter un portefeuille de placements dont une participation dans Uber estimée à 70 millions, 100 millions de dollars dans le cognac d’Ussé , 100 millions dans la plateforme de streaming Tidal ou encore 50 millions dans l’immobilier, dont un domaine de 26 millions de dollars acheté dans l’East Hampton.

EVERYTHING IS LOVE :

 

Annonce - Pub - Advertisement