Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Proposé par le service jeunesse de la Ville, en relation avec ses partenaires éducatifs, ce dispositif, qui associe projet individuel et collectif, s’inscrit dans une démarche de prévention et de médiation, de lien social et de responsabilisation.

Depuis le 23  avril et pour une semaine, quatre jeunes âgés de 14 à 17 ans participent à un chantier éducatif « espaces verts, désherbage et plantation de végétation ». Il s’agit de poursuivre les plantations de fleurs autour des pieds des arbres de la rue de l’Industrie. Cette action permet de favoriser la remobilisation de jeunes Frontignanais qui peuvent être en difficulté (ou pas), de valoriser leur implication citoyenne, d’encourager leurs initiatives et de prendre confiance en eux, sur une action en lien avec un groupe et des représentants de leur ville. Lors de ces chantiers, il est aussi mis l’accent sur le respect des autres, des consignes, et sur le vivre-ensemble. Ce chantier est encadré par un technicien municipal (pour tous les aspects techniques), un intervenant d’APS 34 et un animateur du service jeunesse pour le suivi et l’encadrement des jeunes.

Le principe des chantiers éducatifs est simple. Il ne s’agit pas de formation professionnelle, ni d’apprentissage, mais plutôt d’un engagement citoyen d’une part contre une aide à l’initiative de l’autre. En clair, en échange de la participation d’un jeune à un projet citoyen d’utilité publique, la Ville contribue financièrement (150€) à la réalisation de son projet individuel ou collectif (BSR, transport, adhésion sport, permis, formation, accès à la culture…)

En dehors de ce temps de chantier, les jeunes sont accompagnés pour des démarches personnelles en vue de régler les difficultés propres à chacun, en lien avec

la mission locale d’insertion des jeunes/MLIJ, et les services de la Ville, notamment le programme de réussite éducative/PRE.

Le service jeunesse a commencé à organiser son premier chantier en juin 2016, autour de la décoration du FIRN, six ont suivi et un autre est en prévision pour les 18/25 ans en mai prochain. Il s’agira d’un chantier éducatif jeunes « peinture » sur les anciens logements de fonction des Lavandins. Avec une enveloppe de 5 000 € par an, le service jeunesse réfléchit déjà à d’autres thèmatiques de chantiers éducatifs afin de fédérer jeunes et adultes dans de nouvelles aventures communes.

Ville de Frontignan la Peyrade

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
© RCSA. Les Alsaciens et les Gardois se quittent dos à dos. Un match nul qui n'arrange personne.

Football : Face à de faibles Strasbourgeois, Nîmes gâche une belle occasion de sortir de la zone rouge

Tout était réuni ce dimanche 18 avril pour voir un vrai beau match entre un Nîmes Olympique qui stagne dans les profondeurs du classement de Ligue 1 et des joueurs...

Jean Castex en Occitanie à Aumes, gel et urgence climatique, avril 2021 (©CDS)

[VIDEO] Dans l’Hérault, Jean Castex annonce des « aides exceptionnelles et structurelles » pour les agriculteurs et les viticulteurs

« En 5 ans, aucun jeune agriculteur héraultais n’a pu faire une récolte acceptable. Je vous passe l’énumération année par année mais entre le gel, la sécheresse, le coup de chaud…...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES