Jean-Luc Bou, Claire Cemile Renkliçay, Nicolas Cossange et Francis Wurtz ont tenu un meeting à Sète, ce jeudi 18 avril, dans la salle Tarbouriech du Théâtre de la Mer, pour défendre un projet européen démocratique, coopératif et solidaire.

Pour les colistiers de Ian Brossat, s’il y a un combat qui ne doit pas faiblir, c’est celui contre l’austérité, et les « réformes » libérales. Surtout ne pas rester déconnecté de l’Europe, surtout participer au vote, pour Francis Wurtz, c’est une élection essentielle. Cet ancien président du GUE au Parlement européen (groupe de la Gauche Unitaire Européenne) venu soutenir cette nouvelle équipe a un argument pour les abstentionnistes potentiels : les 24 voix qui ont fait la différence. Et il l’explique ainsi : « la directive sur laquelle Emmanuel Macron s’est appuyé pour justifier l’ouverture de la SNCF à la concurrence a failli être rejetée au parlement européen à 24 voix près sur 704 votants. C’est-à-dire que si 13 parlementaires avaient voté pour le rejet, il n’y aurait pas eu de directive… » Pour Francis Wurtz, c’est avec ce genre d’exemple que la liste « pour l’Europe des gens, contre l’Europe de l’argent » doit pouvoir s’imposer comme un choix naturel pour les électeurs.

Annonce - Pub - Advertisement

Priorité de l’engagement du PCF pour cette campagne, construire une Europe qui ne soit plus asservie aux marchés, construire la paix, non seulement sur le sol européen, mais aussi à l’international. Claire Cemile Renkliçay, Co-présidente du Conseil démocratique kurde de France, militante pour la paix, élue dans la commune de Grigny défend sa liste qui possède selon elle, un vrai pouvoir de rassemblement, tant du point de vue géographique que socio-économique : « défendre l’Europe, c’est défendre la solidarité et le soutien international face à des systèmes oppressifs qui bafouent les droits de ceux qui veulent vivre en paix, et en démocratie. »

Annoncée, Marie-Pierre Vieu n’a pu être présente. Elle travaillait, à la dernière session plénière, avant les élections européennes, où les députés ont, notamment renforcé la protection des consommateurs et des lanceurs d’alertes. Difficile de rejoindre Sète depuis Strasbourg pour 18h30, elle a été remplacée par Nicolas Cossange, conseiller régional d’Occitanie, qui a souligné que : « nous sommes le seul parti à avoir toujours refusé tous les traités libéraux de l’Europe, et l’on ne peut pas en dire de même pour les autres qui se disent à gauche. » Et selon lui, c’est bien là une raison de voter pour la liste de Ian Brossat, et de le soutenir durant toute la campagne, interview :

Claire Cemile Renkliçay et Jean-Luc Bou, deux membres de la liste du parti pour les élections européennes, trois avec Marie-Pierre Vieu qui devait être là, et c’est Jean-Luc Bou qui aura le plaisir de clore ce meeting. L’énergie est là, le conseiller municipal fait fi de toutes les projections qui créditent le parti communiste de 3,5% selon les derniers sondages. Pour lui, le PCF va créer la surprise, « sur le plan social l’Europe doit faire beaucoup mieux, et elle peut le faire puisqu’elle sait être généreuse avec les riches et les banques. » Il terminera sur un florilège de chiffres citant les profits du CAC 40 et les 57 milliards pour les actionnaires, les 3000 milliards versés aux banques par la BCE et les 100 milliards de fraude fiscale chaque année. Et pour citer Marie-Pierre Vieu : « on peut lutter contre l’évasion fiscale en imposant le prélèvement à la source des multinationales. »

Ce même jour, jeudi 18 avril, le parlement européen publiait une nouvelle et dernière projection en sièges, qui se fonde sur un échantillon de sondages nationaux. Reste encore quelques semaines à tous les partis pour conforter, ou bouleverser cette possible physionomie du prochain hémicycle.

(NDLR : informations parlement européen, aucun des sondages utilisés pour le calcul des projections en sièges n’a été commandé par le Parlement. Il s’agit toujours de sondages rendus publics et publiés par des instituts de sondage clairement identifiés dans chaque État membre. Seuls les sondages issus de sources fiables sont utilisés.)

Annonce - Pub - Advertisement