Plusieurs plaintes ont été déposées après la chute de Geneviève Legay, suite à la charge des forces de police de Nice. Une des plaintes déposées par les filles de Geneviève, réclame la démission du procureur de Nice, en raison de ses agissements et de ses déclarations.

Il a osé affirmer que les vidéos à sa disposition montrent qu’il n’y a pas de lien avec les forces de l’ordre, plus grave encore, les forces de police qui sont allées interroger à sa demande la vieille dame sur son lit d’hôpital qui l’ont incitée à déclarer que ce n’était pas des membres des forces de l’ordre qui étaient à l’origine mais un cameraman.

Elle a refusé de le faire en confirmant que c’était bien la charge des policiers qui est responsable de sa chute.

La gravité de ces faits révélés, montre que la violence de classe, l’interdiction de manifester, le mensonge, la tentative de subornation de témoin est bien un tout confirmant que nous ne sommes pas loin de la dictature.

Section du PCF de Sète.