La ville de Nîmes organise sa troisième édition de la Nuit de la lecture, samedi 19 janvier à partir de 16 heures à la bibliothèque Carré d’Art. au programme, lecture pour les enfants, puis pour les adultes par des professionnels. Le second temps sera consacré au marathon de la lecture, mais cette fois-ci par les lecteurs eux-mêmes.

Venir écouter, lire, danser, dans le cadre somptueux de Carré d’Art, un programme bien alléchant en ces froides journées d’hiver.

En famille, à partir de 16 heures à l’espace jeunesse, lectures impromptues. Des bénévoles de l’association lire et faire lire ainsi que des bibliothécaires, feront durant une heure des lectures à voix haute.

À partir de 17 heures à l’Agora nord, Emma Morin, lira la terre est ronde de Gertrude Stein,  un livre pour enfant publié en 1939, racontant sous le prisme d’une enfant, Rose, ses peurs, sa conception de la vie.

À partir de 20 heures dans le hall d’accueil, l’acte 1 du marathon de la lecture.
Lectrices et lecteurs amateurs sont conviés à venir faire partager l’œuvre de leur choix en lisant un extrait qui les aura marqués. Cette scène est la vôtre pour lire vos coups de cœur et textes chers par créneau de 5 minutes.

Le seul impératif est que l’œuvre ait été publiée. Il est conseillé de réserver votre créneau de lecture à la bibliothèque ou au 04.66.76.35.03.

Place à la danse à partir de 21h30.

Sous la direction de Fabrice Melquiot, avec Jean-Marie Clairambault, Emmanuelle Destremau, Samuel Gallet et Pauline Peyrade de la Coopérative d’écriture, à 21h30 débute le bal littéraire.
Le  spectateur-danseur, est en piste avec les auteurs qui, à plusieurs voix  racontent une histoire à danser debout. Ils sont invités à écouter sagement chaque texte et à danser follement sur chaque morceau.

Enfin de 23 heures à minuit, l’acte 2 prolonge et achève cette troisième édition avec la lecture de vos œuvres préférées.

Cette nocturne à Carré d’Art est une occasion inédite pour partager vos émotions littéraires et en découvrir d’autres.

Infos pratiques : Entrée libre.
Toutes les informations sur www.nimes.fr