Sous le regard de Jean Jaurès, place des grands hommes à Montpellier, les Gilets Jaunes se sont réunis pour débriefer des actions passées, mais surtout pour commencer à structurer les différents groupes, et organiser leurs actions futures.
La place des grands hommes a des airs d’Agora. Des airs uniquement, car il y a comme une volonté de rendre ce lieu de rassemblement social et politique non opérationnel, juste symbolique. La concession accordée à une soufflerie pour s’envoyer en l’air, comme ...

Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné .