Le centre de formation Format-Drone en partenariat avec la startup WePulsit a développé un gant électronique, permettant de piloter un drone par de simples mouvements de la main.

Grâce à cette innovation technologique, la société Format-Drone souhaite ouvrir la pratique du drone civil professionnel aux personnes en situation de handicap, une première en France.

Comme un chef d’orchestre

Une belle histoire avec quatre hommes pour l’écrire. Jean-Louis Di Noto en situation de handicap, et n’ayant plus qu’un bras valide, Patrick Bordes, responsable du Pôle Formation de l’Agefiph Occitanie, co-financeur de la formation et du gant de M. Di Noto, Axel Gallian, Président WePulsit SAS, co-créateur du gant et Baptiste Simonot, Directeur des formations de la société Format-Drone, partenaire de la création du gant.

D’une seule main, et comme un chef d’orchestre Jean-Louis Di Noto dirige son drone. Il lui donne le tempo, rapide, lent ou stationnaire. Il modèle la chorégraphie de son vol du bout des doigts sans besoin de baguette.

Jean-Louis Di Noto, paralysé du bras gauche est en formation au pilotage de drone grâce à la collaboration de l’AGEFIPH, de la startup WePulsit et du centre de formation Format-Drone.

Interview et explications lors de la présentation, et de la démonstration du mardi 11 décembre : 

Format-Drone est le premier centre de formation au télépilotage de drone du Sud de la France. Une société qui propose aussi des prestations par drone dans les domaines de l’audiovisuel, du BTP et de l’agriculture. Il est aujourd’hui possible de télépiloter un drone professionnel, de manière intuitive, avec une seule main.