Ouigo à Nîmes, c’est fini. Une annonce sur Twitter via le compte officiel de Ouigo, pour répondre à un usager. Une façon de passer l’info : à partir du 9 décembre 2018, les trains Ouigo ne s’arrêteront plus en gare de Nîmes.

Les nîmois, devront aller à la nouvelle gare TGV Sud de France à Montpellier.

Une simple réponse à un consommateur surpris de ne pouvoir réserver un trajet pour mi-décembre. Alors Ouigo cause sur Twitter et indique : « Ouigo dessert la nouvelle gare de Montpellier Sud De France par la nouvelle ligne à grande vitesse et, de ce fait, ne passe plus par la gare de Nîmes. »

Été 2019, un retour possible, à vérifier

Été 2019, un retour possible, à vérifier. De son côté, la métropole pourrait suspendre ses financements, comme l’indiquait Objectif Gard, en effet le candidat aux municipales de 2020, Yvan Lachaud, président de Nîmes Métropole a vite réagi en signifiant suspendre les participations de Nîmes Métropole au financement du contournement ferroviaire, si le service Ouigo n’était pas rétabli rapidement.

Jean-Paul Fournier, aussi

L’actuel maire Jean-Paul Fournier a quand à lui, écrit à Guillaume Pepy pour avoir confirmation de cette information tweetée. Si c’est confirmé, le maire de Nîmes souhaite un rendez-vous avec Guillaume Pepy qui préside la SNCF, pour comprendre la situation. Il ne fait aucun doute que cette suppression des trains Ouigo bouleverserait de façon désagréable les usagers nîmois. Temps et argent perdus, le côté appréciable des tarifs Ouigo perdrait tout son attrait, s’il fallait faire 50km pour rejoindre la gare SDF de Montpellier.