La mairie nous présente de multiples plans, projets et actions qui ne sont réalisables que dans un large partenariat.

On retrouve comme principaux financeurs en plus de l’agglomération : l’État, la Région et le Département.

Comment peut-on imaginer appuyer sa politique sur des projets majoritairement financeés par des partenaires et en même temps insulter et mépriser publiquement ces mêmes partenaires comme nous l’avons vécu lors du dernier Conseil Municipal du 17 septembre 2018 ?

Monsieur Sabatier, Conseiller Municipal, qui met en cause nominativement des personnes travaillant à la Région et rapporte des propos sans aucune vérification possible, Monsieur Anfosso, Adjoint au Maire, qui accuse le Département de ne rien faire à l’Ile de Thau alors qu’il sait pertinemment que le programme de réhabilitation est engagé. La réhabilitation du Cannas est terminée et a couté la bagatelle de 4 millions d’euros, l’ensemble La Traîne va suivre… et ce ne sont que deux exemples parmi tant d’autres, de ce que nous avons entendu toute la soirée.

Propos injurieux et mensonges éhontés ne sont pas la base d’une coopération nécessaire pour le bien être des Sétois.

Comment le Maire peut-il laisser ses adjoints avoir une telle attitude envers des institutions à qui il va, ensuite, demander une grosse participation financière ?

C’est se moquer du monde et prendre les gens pour des imbéciles… les Sétois en premier lieu !

Véronique Calueba
Conseillère Municipale de Sète
Pour les Elus de Puissance Sète – le Rassemblement