Rencontre avec Jean Varela, directeur du Printemps des Comédiens

L'Occitanie, c'est aussi la Région du fromage

Peut-être, son côté biterrois, son imposante carrure et son regard sombre feraient reculer plus d’un « All Blacks. » Peut-être même, que l’impressionnant haka timatanga des Maoris de l’équipe de rugby de Nouvelle-Zélande resterait figé devant Jean Varela, tant son seul regard donne à son silence la puissance d’un Horace.

Mais nul besoin, pour le directeur du Printemps des Comédiens, d’être un guerrier et de défendre un festival qui s’impose par sa programmation et devient un évènement incontournable de la région Occitanie. Jean Varela est aussi chaleureux qu’innovant. Pour preuve l’ambiance, et la tonalité qu’il a su créer : expositions, concerts, échanges avec les artistes, et lectures. Une vie artistique s’installe avec le public, la direction et les équipes des pièces de théâtre, comédiens comme techniciens. La pinède du Domaine d’O donne à tous, le sentiment de faire partie de la troupe.

Jusqu’au 30 juin, il est toujours possible de profiter de l’offre théâtrale exceptionnelle et de l’ambiance d’un endroit qui devient magique. De l’international, au national et au régional en croisant de jeunes artistes et des maîtres du théâtre, l’énergie du festival est communicative. Cliquez pour l’accès direct au programme 2018.

Trente ans déjà, depuis sa création, le Printemps des Comédiens de Montpellier entre dans la force de l’âge et devient une véritable alternative au festival d’Avignon. Rencontre avec Jean Varela, directeur du Printemps des comédiens depuis 2011 :

VOIR AUSSI : Printemps des Comédiens, « manque plus que le off »