Sète devant le CRA, Centre de Rétention Administrative. Lundi 11 juin a débuté une grève de la faim bien particulière, celle de Tieri Briet enchaîné, jusqu'à la libération de Moussa Kanté, Aly Sidibé et tant d'autres.

« Ne pas avoir de papiers n'est pas un crime... Traiter les sans-papiers comme des criminels est un crime."  Le collectif "exCRAdition Générale" milite pour la libération de tous les migrants placés en Centre de Rétention Administrative, ces "petites" prisons invisibles dans le coeur des villes.



Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné.

Merci, vous êtes de plus en plus nombreux à lire et à regarder lemouvement.info. Nous ne sommes rattachés à aucun lobby, aucun groupe industriel, ou parti politique, pour garder notre indépendance éditoriale et notre liberté de ton votre soutien est essentiel, n'hésitez pas à vous abonner.

Je m'abonne !


Je me connecte :