Les Verts sont entrés en campagne, ce mardi 5 juin 2018 avec leurs propositions et leur échéancier sur « 365 jours pour en sortir ».

Dioxyde d’azote (No2) très élevé et des particules (PM10) dans des proportions alarmantes : Montpellier, comme Marseille, Nice, Toulon, Lyon, Valence, vallée de l’Arve, Strasbourg, Reims, Saint-Étienne, Toulouse, la Martinique, Grenoble et l’Ile-de-France sont devenues des zones préoccupantes. Geste symbolique, mais essentiel pour tenter de marquer les esprits , deux membres EELV Coralie Mantion et Christian Dupraz équipent les Trois Grâces pour leur poser des masques antipollution. Afin d’éviter que les PM10, des particules dont le diamètre est inférieur ou égal à 10 micromètres, pénètrent l’appareil respiratoire de ces trois Montpelliéraines installées place de la Comédie.

EELV-Montpelllier réagit suite à la sanction donnée par Bruxelles le 17 mai, en décidant de renvoyer la France devant la Cour de justice de l’Union européenne pour non-respect des normes de qualité de l’air. Manu Reynaud

Pour lire la suite, vous devez être abonné.

Inscrivez-vous dès maintenant !