Pour Myriam Martin, conseillère régionale d’Occitanie (Ensemble ! et La France insoumise) et présidente de la commission éducation, jeunesse, il y aurait quelque chose qui ressemble à de l'acharnement...

VOIR AUSSI : Occitanie – Quand l’ambition tue le mieux vivre ensemble

Tout commence, le 7 mai dernier, selon un communiqué du 13 mai 2018 des élu.e.s de la France Insoumise au Conseil régional Occitanie, Myriam Martin est alors destinataire d'un courrier daté du 13 avril 2018 signé par le secrétaire général du rectorat, lui refusant son temps partiel pour l’année prochaine.



Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné.

Merci, vous êtes de plus en plus nombreux à lire et à regarder lemouvement.info. Nous ne sommes rattachés à aucun lobby, aucun groupe industriel, ou parti politique, pour garder notre indépendance éditoriale et notre liberté de ton votre soutien est essentiel, n'hésitez pas à vous abonner.

Je m'abonne !


Je me connecte :