A Nîmes, l’expulsion de Moussa vers la Guinée Conakry continue à susciter beaucoup d’émotions alors qu’il serait à présent à Lyon.

Ainsi selon un communiqué de l’APTI (Association pour la Promotion des Travailleurs Immigrants), soutenu par Aides et d’autres associations : « Cette nuit aux environs de 1h30 plus d’une centaine de personnes se sont retrouvées devant le centre de rétention, Moussa devait être expulsé dans la nuit en direction de la Guinée Conakry via Marseille.

Nous avons quitté les lieux, pour les derniers aux environs de 5h du matin, Moussa était toujours là, il y avait encore un peu d’espoir  !!!

Ce matin nous apprenons que Moussa vient d’être dirigé sur Lyon, nous avons tout fait avec nos contacts pour qu’à l’aéroport, des soutiens viennent entraver l’expulsion. Moussa vient de refuser de partir, il l’ont mis en garde à vue, actuellement nous cherchons un ou une avocat pour le défendre. »

Un rassemblement se tient depuis 17h devant la Préfecture de Nîmes.

VOIR AUSSI : Dans la nuit du 2 au 3 mai, manifestation devant le centre de rétention de Nîmes pour empêcher l’expulsion de Moussa