L’association AIDES Nîmes et Réseau éducation sans frontière (RESF), organisent un nouveau rassemblement pour soutenir Moussa menacé d’être expulsé vers la Guinée Conakry, son pays d’origine. Homosexuel revendiqué, Moussa risquerait des menaces sérieuses en cas de retour forcé dans son pays.

Après avoir organisé une première protestation la semaine dernière, Aides et RESF appellent les militants sensibles à cette cause à se retrouver le 1er mai, à 14 heures devant le Centre de Rétention Administrative (CRA) où est enfermé Moussa ; adresse du Centre de Rétention Administrative : 162 Avenue Clément Ader, à Nîmes (Voisin de l’École de Police, proche de l’aérodrome de  Courbessac).

« Mercredi 2 mai, nous nous retrouverons devant la préfecture à 17 h. Nous espérons que Mr le Préfet recevra une délégation » poursuit le communiqué de RESF.