Contrats de ville, évaluation à mi-parcours début 2018

Et si, bien au-delà du seul contrôle administratif et du respect des lois, le rôle du préfet et de ses équipes devenait avec les contrats de ville (2015-2020) et grâce à la mise en place des conseils citoyens¹, une garantie de la construction du bien-être social.

Jeudi 6 décembre, dans le quartier Gely à Montpellier, la visite de Pascal Otheguy, sous-préfet de l’Hérault en donnait presque le sentiment. Sans escorte ni sirènes, entouré de quelques habitants, dans la proximité et dans la volonté de prendre le temps de comprendre et de mesurer l’importance d’agir efficacement, le rythme est ainsi posé.

Stéphane Hernandez, membre du Conseil Citoyen est à ses côtés. Comme le dit Pascal Otheguy : « nous faisons ensemble, un diagnostic en marchant », avec comme guide, Isabelle David-Igel au dynamisme contagieux. Dynamisme qui lui donne une autorité empreinte d’élégance et de réflexion. Paroles d’habitants, ici certains l’appellent leur « petite princesse », et c’est la déléguée du Préfet sur les quartiers Gély-Figuerolles, Gambetta et Nord-Ecusson.

Donc, Isabelle David-Igel organisatrice de ce rendez-vous de travail, a soigné dans le détail le parcours dans le quartier. Cela ne ressemble en rien

Pour lire la suite, vous devez être abonné.

Inscrivez-vous dès maintenant !