Football : Qui a peur de la Seconde République espagnole ?

Le « scandale » prend par le Football en terre agitée d’Espagne.

Lundi 6 novembre, le « scandale » est parti d’un simple maillot, celui que portera la sélection d’Espagne au Mondial 2018, en raison d’une ressemblance avec le drapeau de la Seconde République.

La Seconde République espagnole, un épouvantail ?

Le drapeau de la Seconde République espagnole

La Seconde République voit le jour en 1931, suite à des élections municipales ayant donné la majorité à une coalition antimonarchiste. Les élections législatives qui suivront, confirmeront le succès des républicains et amèneront une majorité de gauche à l’assemblée nationale des Cortes.

Cette République a de nombreux faits d’armes à son actif comme l’extension du suffrage universel aux soldats et aux femmes, ou la fin de la monarchie. Mais en ces temps incertains notamment en Catalogne, tous les espagnols ne retiennent qu’une chose : elle accorda un statut d’autonomie à la Catalogne et plaça à égalité comme langues officielles le castillan et le catalan.

La République prit fin en 1939 dans la violence de Franco et se solda par une dictature brutale de près de quarante ans, avant que Franco lui-même ne désigne Juan Carlos de Bourbon, futur roi d’Espagne pour lui succéder.

Evidemment, les forces progressistes espagnoles ont salué le nouveau maillot espagnol, dont le dirigeant de Podemos Pablo Iglesias : « Cela faisait longtemps que la sélection espagnole n’avait pas porté un maillot aussi beau. Tous avec la Roja ! »