Montpellier et métropole, en raison d’une grève lancée par le syndicat Force Ouvrière (FO), aucun tramway ni aucun bus ne circule ce vendredi 12 novembre.

Dans un communiqué, FO précise : « les conditions de travail de tous les agents de la TaM se sont fortement dégradées, en partie causée par la crise sanitaire, mais également suite à une forte réduction du nombre de services commerciaux, des temps de parcours non adaptés aux nouvelles limitations de vitesse, du trafic de véhicules de plus en plus dense sur la Métropole, 70% des Lignes confondues bus et Tramways accusent un important retard tous les jours. Ajoutons à cela, une explosion des incivilités contre les agents, au Code de la route, sur les plates-formes Tramways, un sous-effectif criant à la conduite depuis fin 2018, une charge de travail exponentielle pour les conseillers en mobilité suite à l’instauration de la gratuité des transports, des réclamations d’usagers qui pleuvent, inexorablement la conjonction de ces multiples phénomènes nous amène à un taux d’absentéisme élevé. »

Une grève perlée, sans suite

En revanche le syndicat Force Ouvrière (FO) du personnel TaM avait déjà annoncé retiré sa menace d’une grève perlée prévue à partir du lundi 15 novembre. Plusieurs réunions de négociations avec la direction auraient permis cette décision.

Partager l'article :

À LA UNE
Le Mouvement 2018-2021

[VIDEO] « Né pour être sincère, mort pour rester sincère… »

Le Mouvement, 2018 – 2021 « Né pour être sincère, mort pour rester sincère… »

Frontignan : découvrez les premiers évènements de la 25e édition du Festival International du Roman Noir

Les premiers évènements de la 25e édition du Festival International du Roman Noir / FIRN débuteront en janvier prochain. En 2022, le Festival International du Roman Noir / FIRN  fêtera...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS