Le camp lors de l'incendie (© Croix-Rouge Hérault)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Mi-septembre, à la suite d’un incendie, la préfecture envisageait déjà l’évacuation du camp, avenue Nina Simone.

Les occupants du campement illicite ont été évacués, dans la journée du 25 octobre.

Selon les services de la Préfecture, les 59 occupants du bidonville ont été mis à l’abri dans l’ancien EHPAD « Les Violettes » de Montpellier, propriété de Languedoc Mutualité AESIO santé, réquisitionné sur décision du préfet.

VOIR AUSSI : Bidonvilles : « à Montpellier les Roms sont expulsés par le feu »

L’hébergement temporaire prendra fin à l’issue de la trêve hivernale, le 30 avril 2022.

Les deux terrains concernés, propriété de la ville et de la métropole de Montpellier, seront prochainement sécurisés pour prévenir toute nouvelle installation et remis en état.

VOIR AUSSI : « Zénith 2 » : « La politique du bulldozer » face « aux bidonvilles qui depuis 20 ans se multiplient »

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : une application pour découvrir les œuvres inspirées par l’Antiquité gréco-romaine

Le musée Fabre a décidé de lancer une application numérique en ligne « Voyage en méditerranée antique : la visite dont vous êtes le héros !«  Le jeu numérique interactif accessible...

Frontignan : Des boîtes cadeaux pour les plus démunis

Les boîtes, à déposer à l’espace Muhammad-Yunus du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h, seront remises aux bénéficiaires avant les fêtes de fin d’année....

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS
Liza Papel & Camen Bruère #LPCB
ANNONCES LÉGALES