© Lunel

La Ville de Lunel a décidé d’instaurer un règlement pour clarifier l’usage des parcs à vélos.

Les parcs à vélos sont installés pour l’usage des cyclistes et usagers d’engins de déplacement personnel motorisés (EDPM). Médiathèque intercommunale, complexes sportifs, clinique, communauté de communes, pôle d’échange multimodal, espace Castel… nombre de sites lunellois sont pourvus d’emplacements dédiés… et uniques, pour les services de la Ville. « Les parcs ne sont en aucun cas des lieux de rangement personnel », précise Stéphane Alibert, premier adjoint en charge notamment de la sécurité.

En pratique, ces zones rassemblent plusieurs arceaux sur un même endroit et utilisables de 7h à 23h, elles sont uniquement prévues pour le stationnement de vélos, trottinettes et autres EDPM, ainsi que les accessoires liés à l’utilisation de ces véhicules.

Un nouveau règlement pour mettre fin « squatte » des parcs à vélos

Pour libérer de la place sur ces arceaux, le nouveau règlement prévoit, à présent, que les usagers déposent leur véhicule dans les parcs et les récupèrent. En cas de non-respect, le contrevenant pourra se voir interdire l’utilisation du parc à vélos, voir la neutralisation de son cadenas et même le retrait du vélo, et son placement dans un lieu de stockage.

Partager l'article :