© Paysages de France
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Samedi 11 septembre à 17 heures, l’association Paysages de France procédera au recouvrement symbolique de panneaux publicitaires à Saint-Jean-de-Védas pour dénoncer les ravages de l’affichage.

Pour les militants anti-pubs de l’association agréée dans le cadre national au titre du Code de l’environnement, « des centaines de milliers de panneaux publicitaires défigurent des pans entiers du paysage français. Ils sont le symbole de cette « France moche » et de ce désastre environnemental qui caractérise notamment la plupart des entrées de ville françaises, les zones commerciales tentaculaires, ainsi que certaines des voies urbaines parmi les plus empruntées quotidiennement par des millions de citoyens ».

Au plan local, le règlement de publicité de Montpellier Méditerranée Métropole pose problème aux militants, il va « à l’encontre de tout ce qu’il convient de faire […] la procédure d’élaboration du RLPi étant entachée d’illégalité, il est, de toute façon, indispensable de la reprendre. Mais surtout, ce règlement est à des années-lumière des engagements pris pour Montpellier par Michaël Delafosse et Coralie Mantion à l’occasion de la signature du Pacte pour la transition en juin 2020« .

Avec le soutien de Lattes en transition, Greenpeace Montpellier, Saint-Jean environnement, Alternatiba Montpellier, Extinction Rébellion Montpellier, Pacte pour la transition 34, Collectif Ceinture verte de Montpellier et Casteln’au Vert, l’opération aura lieu le long de la D612 à proximité de l’arrêt de tram Victoire 2.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram