Manifestation du samedi 17 juillet 2021 à Montpellier
Manifestation du samedi 17 juillet 2021 à Montpellier
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

[Communiqué de presse] du Parti Ouvrier Indépendant (POI) suite à la manifestation de ce samedi 17 juillet 2021. Atteinte aux libertés d’un côté, réformes de l’assurance chômage et des retraites de l’autre : c’en est trop !

8.000 personnes ont manifesté dans les rues de Montpellier pour la « liberté » et la « démission de Macron » ! C’est un tournant ! Après la première manifestation de mercredi 14 juillet réunissant 4.000 personnes, c’est une marée humaine qui s’est déversée dans les rues de Montpellier, bloquant le centre-ville durant plus de deux heures.

A perte de vue, des jeunes, des soignants, des citoyens, des travailleurs, et presque aucun responsable politique. Cette manifestation spontanée en plein mois de juillet a un caractère exceptionnel. Cette masse scandant « liberté » « Macron démission », « non au passe sanitaire » et reprenant d’une seule et même voix le chant des Gilets Jaunes (« on est là ! ») ne vient pas de nulle part.

Les jeunes, ce sont ceux qui ont été empêchés d’avoir une véritable scolarité depuis deux ans, qui pour certains ont connu la faim, et dont la majorité a été psychologiquement durement atteinte. Ce sont les étudiants qui n’ont pas pu accéder à leur campus, ce sont ceux qui ont perdu leur job du fait du confinement.

Les soignants, ce sont ceux qui ont vu les restructurations continuer après avoir été applaudis et qui continuent de travailler dans des conditions d’épuisement qui étaient déjà dénoncées avant l’apparition du virus.

Les travailleurs, ce sont ceux dont les usines ont été fermées par les patrons profitant de l’effet d’aubaine. Les Atsem qui ont vu s’appliquer les 1607 heures, les travailleurs du public qui subissent la loi de transformation de la fonction publique, les enseignants qui ont été méprisés par Blanquer et qui continuent de l’être…

La population, ce sont ces milliers qui ont vu passer au parlement la loi sécurité globale renforçant les pouvoirs de l’état, affaiblissant les droits des citoyens, ainsi que la loi séparatisme transformant la population en suspecte, avec les trois décrets sur le fichage qui s’occupent justement de surveiller.

En réponse aux milliers de manifestants, le Premier ministre Jean Castex vient de répondre : « Soyez solidaires, soyez solidaires les uns des autres ». Le chef du gouvernement Macron, qui a réuni 2,3% des électeurs aux dernières élections et qui a utilisé la pandémie pour faire passer toutes les mesures de régression sociale, qui pointe du doigt les soignants en les menaçant de licenciement, c’est celui-là même qui appelle à la « solidarité » ? Quelle honte !

Ces manifestations, comme nous n’en avons pas connu depuis plus de deux ans, en plein mois de juillet, dans toute la France constituent un tournant politique. Par en bas, des milliers décident de se lever contre toutes les atteintes aux libertés.

Personne n’a envie de tomber dans le piège de Macron « pour ou contre le vaccin » : c’est bien l’accumulation de lois liberticides, les attaques contre les soignants, contre l’assurance chômage et l’annonce d’une remise en cause des retraites qui unissent tous les manifestants !

Plus que jamais les militants du POI ont été et seront aux côtés de ceux qui résistent.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Dès lundi 25 octobre, la nuit on éteint la Ville

La pollution lumineuse a augmenté de 30% au cours des 20 dernières années. À partir du lundi 25 octobre, la Métropole organise une expérimentation inédite, dans le cadre de son...

[VIDEO] Marsillargues : Avec l’Hôtel de Ville qui rouvre, « c’est le cœur du village qui reprend des couleurs »

[VIDEO] Fermé depuis près d’un an, l’Hôtel de Ville va bientôt rouvrir à Marsillargues Et Florian Tempier, premier adjoint de la Ville ne cache pas que la réouverture prochaine est...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES