Panneau TOCS (@ CEN-LR)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Plusieurs espèces d’oiseaux rares ont élu domicile sur le site Natura 2000 de la Lagune de Thau, pour se reproduire.

Il est conseillé de rester à distance des îlots de nidification, notamment de la zone des Tocs, jusqu’à fin juillet. La période de reproduction est une étape critique chez ces oiseaux migrateurs, car ils nichent au sol en bordure des plans d’eau.

En pratique, la réussite de leur reproduction est une étape clef pour la survie de l’espèce à l’échelle de la Méditerranée. Le syndicat mixte du bassin de Thau appelle les usagers de la lagune, à la grande prudence. Sur place, la zone des Tocs est particulièrement sensible.

Les laro-limicoles font l’objet d’un programme de surveillance et de protection depuis plus de 10 ans sur l’ensemble du littoral méditerranéen français (coordination Conservatoire d’espaces naturels d’Occitanie, anciennement CEN Languedoc-Roussillon, et Tour du Valat).

Pour le moment, les oiseaux couvent les œufs, et les premiers poussins ont commencé à éclore. Les volatiles auront ensuite besoin de 5 semaines de tranquillité jusqu’à ce que les petits puissent prendre leur envol.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram