Vue de l'exposition "Words of ghost world" en 2018 (© Saint-Ravy)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

L’Espace Saint-Ravy accueillera l’artiste Nancy Barwell et son exposition « Les Marcheurs d’Avila », le 5 juin prochain.

L’exposition « Les Marcheurs d’Avila » présente une forme « d’hommage » à la petite ville espagnole d’Ávila, capitale de la province espagnole du même nom, au nord-ouest de Madrid.

En pratique, à partir de ses prises de vue, l’artiste présente un jeu graphique de déconstruction et de reconstruction, en créant des espaces imaginaires. Sur place, lignes de fuite, ogives et colonnes animent des scènes où des passants se faufilent comme des ombres éphémères. Nancy Barwell utilise la figure du « Marcheur », « comme paradigme de l’humain qui avance non tant vers une destination que vers un destin ».

Pour Nancy Barwell, « de l’inconnu vient, comme dans la poésie ou le rêve, jouer avec du connu, laissant subsister toutefois une absence partielle de lien qui saisit le regardeur comme dans un rêve en marche. »

Pendant la durée de l’exposition, une vidéo réalisée par Philip Barwell sera projetée : Rym Benhachemi, comédienne, y fait une lecture du texte de Virginia Woolf, intitulé « Dans les rues de Londres ».

En parallèle à cette exposition, l’ensemble « Guitare Plus » donnera un concert à la Maison des Chœurs de Montpellier, place Albert 1er, le vendredi 25 juin à 18h30.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram