La mairie de Castelnau-le-Lez en juin 2020 (© AM)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Lors du Conseil municipal du 17 mai 2021, M. Frédéric Lafforgue a encore refusé les demandes de prise de parole et a coupé la parole des élu.e.s d’Ensemble pour Castelnau à de multiples reprises, tenant parfois des propos méprisants.

La majorité municipale avait déjà fortement restreint le droit d’expression des élus minoritaires en modifiant le règlement intérieur : restriction du droit à communiquer, temps d’intervention limité, refus de débat,…

Les élu.e.s d’Ensemble pour Castelnau ont décidé de saisir la préfecture et le service de contrôle de légalité afin que le Préfet rappelle à Monsieur Frédéric Lafforgue les règles élémentaires de bienséance républicaine attendue d’un Maire en exercice, mais également afin d’annuler les deux délibérations pour lesquelles des élu.e.s n’ont pas pu s’exprimer*.

Non seulement la liberté d’expression des élu.e.s n’est pas respectée, mais celle des Castelnauvien.ne.s non plus ! Il se trouve qu’à ce conseil une délibération portait sur une « charte de la participation citoyenne ».

Réalisée sans concertation avec les élu.e.s minoritaires et les habitant.e.s, la charte de la participation citoyenne prévoit que le prix à payer pour les habitant.e.s qui participeraient sera celui de leur liberté d’expression : La charte précise que les « membres participants à une démarche participative s’interdisent toute communication extérieure sur les conclusions de leurs travaux, sans autorisation du Maire. » C’est donc le contrôle de l’expression des habitant.e.s par le Maire ! A Castelnau-le-lez, la participation citoyenne vue par Frédéric Lafforgue va donc à l’encontre de l’article 19 de la déclaration universelle des droits de l’homme !

Les élu.e.s d’Ensemble pour Castelnau ont pu proposer un amendement. A savoir remplacer cette disposition liberticide par « Les membres participant à une démarche participative conservent leur liberté d’opinion et d’expression, y compris sur les conclusions de leurs travaux ». Tous les élus majoritaires ont voté CONTRE la liberté d’expression des Castelnauvien.ne.s ! 

Triste et inquiétant spectacle de l’exercice de la démocratie représentative et de la vision de la démocratie participative des élus majoritaires présents.

Nous dénonçons avec la plus grande vigueur les pratiques anti-démocratiques qui s’installent à Castelnau-le-Lez. 

Déclaration des conseiller.es municipaux.les
du groupe Ensemble pour Castelnau 

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
ZAD du LIEN dans l'Hérault

Montpellier : Projection-échange « Paroles de la ZAD »

À 20h, mercredi 1er décembre, la projection Projection du film  « Paroles de la ZAD » se fera au Café Le Dôme, 2 avenue Georges Clemenceau, à Montpellier. Des échanges et un...

Emploi forum recherche (©Pxls)

Pays de l’or : « En route pour l’emploi »

Mauguio : Forum « En route pour l’emploi » le 2 décembre 2021 de 8h45 à 12h à l’espace Morastel. La 5e édition du forum « En route pour l’emploi...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS
Liza Papel & Camen Bruère #LPCB
ANNONCES LÉGALES