© Illustration

Malgré toutes les difficultés mises devant la route de l’AG, celle-ci aura bien lieu !

Près d’une centaine de participants, Gilets Jaunes de toute la région, infatigables combattants pour préparer le départ d’un gouvernement et d’un système anti démocratique qui n’a que trop duré vont se retrouver ce dimanche.

Bien entendu, la politique des destructions de nos libertés pèse dans la situation actuelle. Le climat de peur qui a été instauré n’a rien à voir avec un virus. Pour combattre le virus, on commence par arrêter de fermer des lits d’hôpitaux et on donne aux Ehpad les moyens de s’occuper des anciens.

Non, ce climat de peur n’a qu’un but : faire gagner du temps à un gouvernement rejeté, et lui permettre de continuer et d’amplifier sa politique en faisant adopter la loi sécurité globale. Nous relevons qu’il a également commandé 170 000 balles pour LBD. Sans doute une mesure dictée par l’urgence sanitaire.

Mais nous n’avons pas dit notre dernier mot, et à la fin, nous gagnerons, Macron sera chassé, et il ira rejoindre troupeau de petits chefs insignifiants et indignes dont on oubliera bientôt le nom.

L’impossibilité de louer une salle municipale a contraint à utiliser un lieu privé.

Le comité de suivi a donc tout organisé pour que le report ne soit que de courte durée, et que l’AG puisse avoir lieu.

Comité de suivi de l’AG Régionale Gilet Jaune Occitanie

Partager l'article :