La Culture à l'heure du Covid-19 (© Illustration)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le mouvement de lutte de nombreux acteurs du monde de la Culture prend de  l’ampleur avec l’occupation symbolique et revendicative d’un nombre croissant de salles  de spectacles sur l’ensemble du territoire.

Ici, à Nîmes la Salle de Musiques Actuelles Paloma est occupée dans le cadre de ce  mouvement national.

Au centre des revendications portées par ce mouvement, la question du manque de  perspectives et de solutions de sortie de crise proposées par le gouvernement figure parmi  les plus importantes.

A l’heure actuelle, aucun calendrier ni protocoles de réouverture des lieux accueillant du  public n’ont été clairement établis. Cette incertitude très anxiogène est vécue à juste raison comme une forme d’indifférence voire de mépris des pouvoirs publics à l’égard d’un  secteur déjà très atteint par la précarité sociale.

Il faut rappeler que la Culture dans notre pays, c’est tout un écosystème composé de très  nombreux métiers liés à la création, la production, la diffusion d’œuvres de toutes sortes  touchant des publics très divers. L' »exception culturelle » française que la gauche, et  notamment le Parti Socialiste, a accompagnée et favorisée depuis des décennies, risque  de disparaître et avec elle tout un pan de l’économie, si aucun signal fort de solidarité et  de soutien n’est envoyé à un secteur pourvoyeur de plusieurs centaines de milliers  d’emplois.

Le Parti Socialiste de Nîmes ne peut qu’appuyer les demandes exprimées :

  • en matière de prolongation de ladite « année blanche » pour les intermittents du spectacle  vivant
  • et pour l’ouverture de vraies discussions avec l’ensemble des acteurs de la Culture leur  permettant d’espérer une garantie de leurs droits à moyen et long terme.

La section PS de Nîmes s’indigne par ailleurs des rumeurs insidieuses ces derniers jours de  certains organismes de presse et acteurs publics relayés par les réseaux sociaux tendant à  faire passer le secteur culturel comme privilégié par rapport à d’autres catégories  d’activités. C’est mal connaître la réalité vécue au quotidien par la majorité de ces  professionnels payés souvent bien en deçà du SMIC…

Pierre García
Secrétaire de section du Parti Socialiste de Nîmes

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Cinéma en plein-air : Un mois d’août à Saint-Quentin-la-Poterie

Cet été, les Toiles du Sud et l’Office Culturel proposent quatre projections de films à découvrir en plein air. Le rendez-vous est fixé au Parc Chabrier, près de la place...

Sète agglopôle : Découvrez l’Antiquité en famille avec les Augustales, samedi 31 juillet et dimanche 1er août

Les Augustales, journées dédiées à l’Antiquité et à l’archéologie expérimentale sont de retour au Musée Villa-Loupian. Après une année 2020 sans Journées Romaines, le Musée Villa-Loupian a décidé de reprogrammer...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.