Football : Nîmes et Montpellier se neutralisent au terme d'un derby complètement fou (© CDS)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Dans une saison, un derby régional constitue toujours un match très particulier.

Le choc entre le Nîmes Olympique et le Montpellier Hérault Sport Club de ce dimanche 14 mars ne déroge pas à la règle. Du côté gardois, l’heure est à la mobilisation générale. Le club est 18e et les joueurs sont déterminés à rester en Ligue 1. Montpellier devait laver l’affront de la défaite dans le derby au match aller, le 4 octobre dernier à la Mosson.

Dès les premières minutes, les crocos gardois ont montré les crocs.

Moins d’une minute après le début du match, le tonitruant Zinédine Ferhat tentait d’ouvrir le score, bien sauvé par le gardien héraultais. Dans un premier quart d’heure, les Gardois avaient le pied sur le ballon et se jouaient à leur guise d’une défense héraultaise encore aux vestiaires.

Après 16 pénibles minutes de jeu, les Héraultais commençaient à émerger. Ce sont les milieux de terrain Junior Sambia et surtout Florent Mollet qui sonnaient la révolte. Pour le bonheur du coach montpelliérain, Michel Der Zakarian, volcanique, pestant sur ses joueurs depuis le début du match. Ce dernier appréciait à sa juste valeur de voir Mollet, tenter une jolie frappe sur un coup franc. Ce dernier était dévié par l’expérimenté gardien nîmois, Baptiste Reynet. Dès lors, les deux équipes étaient pleinement dans le match.

Un vrai derby très animé !

Les 22 joueurs se rendaient coup pour coup. Des coups parfois un peu fort. Sur une transversale d’un de ses coéquipiers, l’ailier gardois Florian Miguel jouait un duel aérien avec Gaëtan Laborde. Les deux joueurs se cognaient tête contre tête, le Nîmois n’ayant pas vu venir dans son dos, le solide attaquant héraultais. Groggy, le joueur gardois devait sortir titubant du terrain et être remplacé quelques secondes plus tard par Gaëtan Paquiez.

À peine le temps pour celui-ci de fouler la pelouse du stade des Costières, qu’à l’autre bout du terrain, le meneur de jeu croco Ripart faisait une offrande pour son milieu offensif, Zinédine Ferhat. Celui-ci contournait avec malice le gardien héraultais et tirait dans le but vide. Tout le staff gardois pensait que le but était marqué. C’était sans compter sur un fulgurant retour du défenseur Vitorino Hilton qui déviait la balle hors de son but. Le peuple montpelliérain pouvait pousser un gros « ouf » de soulagement. Les 22 acteurs rentraient aux vestiaires sur un score nul et vierge 0à0.

Soucieux de reprendre la deuxième mi-temps, les Gardois reprenaient le contrôle du jeu. Dès que la balle leur échappait, les Gardois y allaient joyeusement dans les pieds des Héraultais. Un peu trop rugueusement pour Sofiane Alakouch aux yeux de l’arbitre. Le trop agressif Nîmois écopait d’un carton jaune logique.

Conscient de la rage de vaincre qui animait leurs adversaires, les Héraultais reprenaient progressivement le contrôle du ballon et du rythme du jeu. En quelques minutes ces derniers se procuraient deux occasions en or. Gaëtan Laborde puis Andy Delort trouvaient l’ouverture et pensaient ouvrir le score pour les visiteurs du jour. Les deux buts héraultais étaient tous deux refusés pour hors-jeu.

Les Nîmois avaient eu des sueurs froides. Dans un match où les joueurs se donnaient à 500%, les coéquipiers d’un intenable Zinédine Ferhat trouvaient enfin l’ouverture. Après une course au milieu de terrain, Lamine Fomba passait une passe millimétrée pour le milieu de terrain gardois. Ce dernier tardait à frapper. Il offrait un centre-tir qui passait devant la ligne de but héraultaise juste avant d’être catapulté au fond du but montpelliérain par le petit attaquant nîmois Moussa Koné. Ce dernier inscrivait ainsi son 3e but de la saison, peu après l’heure de jeu.

Quelques minutes après son entrée en jeu, le milieu de terrain gardois Lucas Deaux récupérait un ballon quasiment au milieu de terrain, levait la tête et osait une frappe lobée de près de 45 mètres. Le gardien héraultais, éloigné de son but revenait vers sa ligne de but à toute vitesse pour éviter que les Gardois prennent le large au tableau d’affichage (1/0, 79e.)

Quelques secondes après, sur un corner de Florent Mollet, Andy Delort prenait à revers un Baptiste Reynet sur sa ligne de touche. Montpellier égalisait au score (1/1, 80e).

Les dix dernières minutes étaient folles. Les deux équipes auraient pu l’emporter. Une seule chose est sûre : les vingt-deux acteurs ont tout donné et ont livré un vrai beau spectacle.

Réactions d’après match

[VIDEO] Interview de Moussa Koné, Attaquant du Nîmes Olympique :

Pascal Plancque (manager, Nîmes Olympique) : « Les deux équipes auraient pu mettre plein de buts. En deuxième mi-temps, on a eu de plus en plus de mal à tenir sur l’intensité du match. C’est physiquement dur. On a de très bonnes périodes et d’autres où on doit apprendre à faire le dos rond. On a, à certains moments clés, manqué de concentration, de fraîcheur. C’est comme ça. On le savait et on l’a encore vu cette après-midi, Montpellier a clairement un très bel effectif en attaque. Globalement, on est un peu déçus. On est focus sur le maintien. On aurait dû prendre les 3 points. C’est rageant de ne prendre qu’un point. Cela aurait été superbe de les battre deux fois dans la même saison. Je crois que cela n’a jamais eu lieu. Mais bon, maintenant on est focus pour rejouer d’autres derbys l’an prochain. Cela voudra dire que le club est resté en Ligue 1. (Sur la sortie de Florian Miguel, groggy.) Il est sonné. On a dû le remplacer. Il a joué quasiment 45 minutes. Il était sonné, complètement. Il est parti à l’hôpital pour faire des radios de contrôle. On fera un point dans la soirée. »

Michel Der Zakarian (entraîneur, Montpellier Hérault) : « Clairement, on méritait de gagner. Au fur et à mesure du match, on est montés en puissance, athlétiquement. On a étouffé Nîmes en 2e mi-temps. C’est clair. Un tel derby sans public, c’est quand même super dommage. À la pause, j’ai dit aux gars de rester concentrés et d’insister le jeu sur les côtés. Mais, pour moi, ce soir, on méritait de prendre les 3 points. C’est comme ça. Maintenant, on va préparer la venue de Bordeaux à la maison, dans pile une semaine. »

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Suivez le Conseil de Métropole du 28 juillet, en direct

114 affaires sont à l’ordre du jour du Conseil de Métropole La séance peut être suivie en direct, à partir de 9h30. Vous pouvez retrouver l’ordre du jour du conseil...

Nîmes : La Ville recrute 40 animateurs périscolaires

Pour amorcer la rentrée scolaire de septembre, la Ville recrute une quarantaine d’animateurs pour assurer les temps périscolaires dans les écoles municipales maternelles et primaires. Ces jobs étudiants proposent d’encadrer...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.