© CDS
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Pour reprendre les mots d’une célèbre chanson de Charles Aznavour, « ils sont venus, ils sont tous là… ».

Ce matin, au sein d’une des brasseries du Carrefour du Crès, ils étaient tous là pour le lancement officiel d’un service de restauration provisoire dans une quarantaine de brasseries et restaurants très précis dans le département, toutes les collectivités (Préfecture de l’Hérault, UMIH, CAPEB, CCI Hérault……)qui comptent étaient présentes. L’occasion valait le déplacement. Clairement.

« C’est plutôt pour nous, car avec les potes, on travaille sur un chantier à côté là. »

« Et jusqu’à maintenant, on se devait de faire une « gamelle » ou des sandwichs pour le repas du midi. On mangeait vite fait et on reprenait le taff. Là, c’est mieux. On est au chaud. On mange des trucs équilibrés et on est à proximité du chantier« . Ces mots sont de Joachim (*), jeune ouvrier pour Enedis.

Avec ses collègues de la multinationale française, le jeune employé héraultais bénéficiait ce mercredi 10 mars pour l’une des premières fois d’un repas complet au sein de la brasserie jouxtant l’imposant hypermarché Carrefour du Crès, près de Montpellier.

« Nous, on veut permettre aux jeunes et aux moins jeunes qui bossent sur les chantiers dans l’Hérault de bénéficier d’un vrai repas chaud, dans des conditions correctes », détaille André Deljarry, charismatique Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Hérault avant d’ajouter que  « nous, à la CCi, on a mis en lien tous ces gens présents aujourd’hui, que ce soit la Capeb, l’Umih, Enedis etc… On a été un peu le chef d’orchestre. Aujourd’hui, globalement, tout le monde est gagnant. »

Dans les faits, certaines entreprises de BTP, dont les ouvriers sont sur des chantiers présentant des conditions de travail très compliquées ont pu ces derniers jours signer des conventions officielles avec certains propriétaires de brasseries et des restaurateurs héraultais pour permettre à leurs employés de bénéficier de ces repas chauds, pour le déjeuner du midi.

Profitant de la présence de la directrice du cabinet du Préfet de l’Hérault, Jacques Witkowski absent de dernière minute pour des raisons d’agenda, Jacques Mestre, Président général de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH) du Languedoc-Roussillon, a bondi sur l’occasion pour tirer la sonnette d’alarme. « Moi, je veux dire que depuis des mois, nous, on souffre. On ferme nos restaurants, on ferme les bars, on ferme les brasseries. Bon, OK pour la Covid. Ok. Mais, là, ça fait trop de mois. Certains souffrent beaucoup. On ne sait pas quand on va rouvrir. On a besoin d’aide. Je pense aussi aux discothèques qui sont fermées depuis 1 an ou à peu près ça… Moi, je le dis : on a besoin d’aide. On doit rouvrir et vite ! »

Attentive et regardant droit dans les yeux le prolixe patron de l’UMIH, la représentante de l’Etat a répondu « on fait au mieux, on y travaille et vous le savez. Pour le moment, on accélère sur la vaccination. Je pense que vous l’avez vu. Mais pour votre secteur, comme d’autres, on y travaille !« 

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Suivez le Conseil de Métropole du 28 juillet, en direct

114 affaires sont à l’ordre du jour du Conseil de Métropole La séance peut être suivie en direct, à partir de 9h30. Vous pouvez retrouver l’ordre du jour du conseil...

Nîmes : La Ville recrute 40 animateurs périscolaires

Pour amorcer la rentrée scolaire de septembre, la Ville recrute une quarantaine d’animateurs pour assurer les temps périscolaires dans les écoles municipales maternelles et primaires. Ces jobs étudiants proposent d’encadrer...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.