Festival de Thau (© Festival de Thau)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Et si l’été 2021 s’annonçait plus festif que celui de l’année dernière ? Compte tenu des annonces récentes du Ministère de la Culture, le Festival de Thau  maintient sa 31e édition du 19 au 29 juillet 2021.

Le 18 février, Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, a précisé que les festivals pourront accueillir un maximum « de 5.000 spectateurs, avec distanciation, sur un même site et pour un même événement » et « en configuration assise ». 

Le cadre pourrait être amené à changer en fonction de l’évolution de la pandémie. Les organisateurs sont malheureusement contraints à faire preuve de prudence et de souplesse.

La jauge de 5000 personnes ne semble pas poser de problème au Festival de Thau qui est toujours resté à taille humaine, mais il y a un mais…

Les conditions d’accueil du public risquent de nuire aussi bien à l’équilibre économique et qu’à l’esprit convivial propre au festival.

S’adapter implique de nombreuses prises de risques. En effet, les risques financiers sont importants avec la diminution de la billetterie liée à la limitation des jauges en configuration assise, à l’absence d’une part des recettes si les bars et la restauration ne sont pas autorisés, et à l’augmentation du personnel induite par les protocoles d’accueil.

« Nous tenons à ce que la musique revive cet été, que les techniciens et artistes puissent travailler, tout comme nous, organisateurs », explique Monique Teyssier, cofondatrice du Festival.

« Donc nous nous préparons, avec l’ensemble des communes qui renouvèlent leur partenariat et nous aurons besoin du soutien du public. Nous sommes confrontés à une crise sans précédent, il faut l’affronter en transformant nos façons de faire et en gardant le moral », poursuit-elle.

L’équipe du festival veut relever le défi. Elle a fait le pari d’adapter sa programmation en synergie avec les artistes en prenant en compte la crise actuelle : réorganisation des sites de façon à garantir un accueil sécurisé et chaleureux à la fois, convaincre le public de venir écouter les musiciens en live malgré toutes les contraintes.

En espérant revoir les artistes sur scène…

VOIR AUSSI : La 22e édition du Festival Boby Lapointe repoussé à l’été

Si la situation épidémique n’empire pas, cette 31e édition sera bel et bien programmée au mois de juillet. Elle passera par Villeveyrac, Montbazin, l’abbaye de Valmagne, Frontignan, Bouzigues et Mèze. Elle clôturera son édition par une grande soirée à l’abbaye de Valmagne en partenariat avec le Festival Radio France.

Le Festival de Thau souhaite maintenir l’esprit qui le caractérise : placer la diversité artistique au cœur de sa programmation, favoriser les découvertes et le partage des musiques du monde, proposer des espaces d’échanges et de réflexion autour de la transition écologique et solidaire, notamment avec les écodialogues, qui seront cette année consacrés à la thématique de la biodiversité.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Montpellier Patient Covid en réanimation ©JPV

COVID19 : Déclenchement du plan blanc, dans les établissements de santé d’Occitanie

Face à la dégradation très rapide des indicateurs épidémiques, sans précédent depuis le début de la pandémie, l’Agence régionale de santé a demandé aux établissements de santé publics et privés...

Montpellier : une application pour découvrir les œuvres inspirées par l’Antiquité gréco-romaine

Le musée Fabre a décidé de lancer une application numérique en ligne « Voyage en méditerranée antique : la visite dont vous êtes le héros !«  Le jeu numérique interactif accessible...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS
Liza Papel & Camen Bruère #LPCB
ANNONCES LÉGALES