Illustration (© Génération-s)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

En 2021 auront lieu les élections régionales en Occitanie, Génération·s s’engage,  en proposant des candidat·e·s sur la liste du Pôle Écologiste conduite par Antoine Maurice.

Uni·e·s pour la justice sociale et environnementale 

Dans ce combat, notre volonté est de répondre aux attentes de celles et  ceux qui souffrent des inégalités sociales, environnementales, territoriales en  rassemblant les forces progressistes de gauche et écologistes, régionalement et  nationalement.

Il s’agit, pour nous, de contribuer à refonder et à renouveler le projet politique de  la gauche pour le replacer au cœur des débats et des décisions que les Français  devront prendre en 2021 et 2022. L’enjeu est de rendre crédible la possibilité  d’une alternative écologiste, sociale et populaire, en faisant avec un ensemble  de forces politiques, sociales, culturelles, la démonstration de notre capacité  collective à gouverner.

Nous vivons une crise sanitaire dont les causes sont directement issues du  modèle économique productiviste, capitaliste, mondialisé, extrêmisé dans  sa version ultralibérale, qui épuise et détruit le vivant et la nature. Cette crise  sanitaire est une crise politique, la crise d’un modèle de société à bout de souffle  et qui se désintègre.

Plutôt que d’explorer d’autres choix plus résilients, plus justes, plus durables, nos  dirigeants préfèrent placer sous couvre-feu et sous confinement une population  fragilisée et mettre l’économie du pays à l’arrêt en préservant des intérêts anciens  et révolus.

Les conséquences de la crise sanitaire aggravent directement la crise sociale et  démocratique déjà existante. L’absence de décisions politiques radicales et en  rupture avec le modèle économique dominant, à toutes les échelles territoriales,  place la cohésion sociale en grand danger, risquant de la faire imploser et par la  même d’offrir une voie royale aux aventures fascistes.

Génération·s Occitanie aborde la perspective des échéances électorales à venir,  forte de ses valeurs fondatrices :

Conquérir de nouveaux droits sociaux comme le RUE, en déclinant son  expérimentation entre les différentes collectivités comme la Région et les  Départements ;

Génération·s : l’ambition d’une gauche sociale, écologiste  et populaire en Occitanie 

Construire de nouveaux modes de développement et décréter l’urgence  climatique pour préserver notre écosystème ;

Faire de l’égalité entre les femmes et les hommes, le pilier de toute  organisation humaine ;

Faire de l’égalité des droits entre tou·te·s, de l’égalité sociale et de la  lutte contre toutes les discriminations un seul et même combat ;

Faire que la lutte contre toutes les discriminations sexistes, racistes,  homophobes, liées au handicap ou au genre soit au coeur de toutes nos  politique publiques ;

Faire de la jeunesse une priorité politique, lui donnant les moyens de  son autonomie et de son émancipation ;

Parvenir à l’égalité entre tous les territoires et leurs habitant·e·s,  notamment dans les territoires ruraux et les quartiers populaires ;

Accueillir dignement les exilé·e·s et les migrant·e·s qui fuient la misère,  les guerres et le dérèglement climatique.

Changer de modèle, changer la région

Dans notre région comme sur le plan national, les politiques libérales du  gouvernement causent des dégâts climatiques et sociaux considérables et  renforcent les inégalités. La crise sanitaire ne doit pas avoir pour conséquences  d’empirer ces situations dramatiques ou de rogner les acquis sociaux et  démocratiques des habitants.

Les compétences de la région et une réelle volonté politique peuvent faire plus  et plus vite pour enrayer cette évolution. C’est pourquoi nous ferons tout pour  que cette région ne passe pas à droite, ni qu’elle soit le champ d’expérimentation  de l’extrême droite ou de ses clones.

La diversité de la gauche et de toutes les composantes écologistes doit  construire une dynamique gagnante, dans la clarté et par un débat devant les  élect·eurs·rices. Le mode de scrutin des régionales le permet.

Cela passe par plus de radicalité sur les politiques écologiques, sociales et  démocratiques. Cela passe par le rassemblement des forces écologiques sans  ambiguïté quant aux sirènes libérales qui peuvent faire croire au « en même  temps ». Cela passe, enfin, par une ambition de rassembler toute la gauche au  second tour pour battre la droite et l’extrême droite.

La région Occitanie a la capacité et le devoir de répondre à toutes ces urgences,  parce que des rives de la Méditerranée aux cimes des Pyrénées, elle est l’héritière  de valeurs d’accueil et de tolérance. La région Occitanie doit donner l’exemple  de tous ces possibles.

Génération·s Occitanie, dans cette campagne électorale et dans les suivantes,  défendra avec force et conviction les messages et les valeurs de justice sociale  et de justice écologique au service du projet rassembleur du Pôle Écologiste.  

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

[VIDEO] Régionales 2021 : Aurélien Pradié veut « rassembler autant que possible » pour « créer la surprise au 2e tour ! »

[VIDEO] Moins de deux jours après le premier tour des élections Régionales où il a dépassé les 12% et où il est arrivé en tête dans son département natal du...

Régionales 2021 : Vincent Terrail-Novès ne donne « aucune consigne de vote » pour dimanche

Pour le cinquième homme du premier tour des élections régionales, malgré la défaite, « une campagne électorale reste, au-delà des enjeux politiques, une aventure  humaine incroyable ». Quelque peu déçu par ses...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.