© Illustration
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Dans le département, 19 communes correspondant à 13 établissement publics de coopération intercommunale ont été retenues dans le programme « Petites Villes de  Demain » : Lodève, Ganges,  Bédarieux, Clermont l’Hérault, Saint-Pons-de-Thomières, Olonzac, La Salvetat sur Agout, Pézenas, Montagnac, Florensac,  Saint-Mathieu-de-Tréviers, Cazouls-lès-Béziers, Colombiers, Gignac, Saint-André-de-Sangonis, Magalas, Saint-Chinian,  Marseillan et Loupian.

Une réunion de lancement du programme sera organisée dans chacun des arrondissements  de Béziers, Montpellier et Lodève les 26 et 29 janvier 2021, pour les 19 villes lauréates de  l’Hérault. Ces réunions, présidées par les sous-préfets concernés constituent le démarrage effectif de la dynamique de travail entre tous les partenaires du programme qui aboutira à la  contractualisation d’un projet opérationnel avec chacune des collectivités concernées.

Le programme « Petites Villes de  Demain » a notamment pour objectif de renforcer les fonctionnalités des petites villes afin d’améliorer le cadre  de vie en milieu rural et de conforter leur rôle éminent dans la transition écologique et l’équilibre territorial.

Le programme vise, selon les services de la Préfecture, « à donner aux élus des villes et leurs intercommunalités de moins de 20 000 habitants exerçant des fonctions de centralités, les moyens de concrétiser leurs projets de revitalisation dans un esprit d’adaptation aux évolutions  sociétales et d’un modèle de développement durable. »

En pratique, ce programme de 3 milliards d’euros (jusqu’en 2026) s’organise autour de 3 piliers :

  • Le soutien en ingénierie pour donner aux collectivités les moyens de définir et mettre en œuvre leur  projet de territoire, en particulier par le renforcement des équipes, et l’apport d’expertises.
  • L’accès à un réseau, grâce au Club Petites villes de demain, pour favoriser l’innovation, l’échange  d’expériences et le partage de bonnes pratiques entre acteurs du programme.
  • Des financements sur des mesures thématiques ciblées mobilisées en fonction du projet de territoire et  des actions à mettre en place.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Sète : Végétalisation participative, demandez le guide !

Végétalisation participative : un guide pour accompagner les habitants. Ça se passe à Sète. Débroussailler, nettoyer, planter, ce ne sont pas les seules missions du service Jardins et paysage de...

Variant Omicron : 13 cas suspects en France

13 cas suspects de contamination au variant Omicron de la COVID-19 ont été détectés en France. Selon Gabriel Attal en conférence de presse ce mercredi : « il y a actuellement...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS
Liza Papel & Camen Bruère #LPCB
ANNONCES LÉGALES