Jacques Witkowski, préfet de l’Hérault, centre de vaccination Sète ©JPV
Jacques Witkowski, préfet de l’Hérault, centre de vaccination Sète ©JPV
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Sète. La vaccination pour lutter contre la Covid-19 se poursuit. Après les professionnels de santé et les publics accueillis en EHPAD, toutes les personnes de plus de 75 ans vivant en autonomie, ainsi que celles ayant une « pathologie à haut risque », peuvent désormais prendre rendez-vous pour se faire vacciner. Le centre est opérationnel.

La campagne de vaccination a débuté lundi 18 janvier dernier. À Sète, c’est dans la salle Georges Brassens, en face du parking du Mas Coulet, que le Centre départemental de vaccination COVID a été installé.

Jacques Witkowski, préfet de l’Hérault, aux côtés de l’Agence Régionale de Santé Occitanie (ARS) s’est rendu ce jeudi 21 janvier 2021, dans les centres de vaccination qui ont ouvert leurs portes à Béziers et à Sète.

La logistique du dernier mètre

« Je ne remercierai jamais assez, tous ceux qui se mobilisent à titre bénévole […] Je le redis, c’est assez clair, il n’y a pas de fausses ambages, l’État ne saurait pas faire cette logistique du dernier mètre. Donc, on a besoin d’associer pour la logistique du dernier mètre, toutes nos forces, c’est la flotte hospitalière classique, publique. Ce sont les professionnels de santé privés, ce sont les professionnels de cabinet qui viennent dans les 24 centres que nous avons ouverts. C’est le SDIS 34, et demain on ouvrira davantage […] C’est une opération logistique longue, » explique Jacques Witkowski, préfet de l’Hérault.

[VIDEO] Jacques Witkowski, préfet de l’Hérault : « Je rappelle, plus de 70.000 morts dans notre pays… Dans le département, hier soir nous avions 728 Héraultaises et Héraultais qui ont perdu la vie à cause du COVID… » :

Le vaccin de Pfizer-BioNTech est le premier à être déployé en France avec une logistique complexe, de fait : on amène le patient au vaccin, demain avec la diversité des produits pourra-t-on enfin amener le vaccin au patient ? Explication avec Jean-Christophe Calmes, président de la CPTS.

[VIDEO] Jean-Christophe Calmes, médecin généraliste et président de la CPTS (Communauté professionnelle territoriale de santé) du bassin de Thau : « la seule façon de sortir de cette épidémie, c’est vraiment la vaccination. Il n’y a pas d’autre solution aujourd’hui puisqu’il n’y a pas de traitement » :

Vaccination : vous devez prendre rendez-vous via la plateforme Doctolib. Une date et un horaire vous seront précisés, pour respecter une bonne organisation et une fluidité du parcours de vaccination. Ainsi, vous habitez Sète où une des communes du Bassin de Thau, vous pouvez vous présenter à la salle Georges-Brassens (en face du parking du Mas Coulet) à Sète. Entrez, et le parcours commence. Contrôle de la température avec un thermomètre électronique sans contact, application du gel hydro-alcoolique, et dirigez-vous vers le secrétariat à l’accueil.

[VIDEO] Explications avec Frédéric Guillemin, responsable des Ambassadeurs socio-sanitaires : « C’est rodé, ça tourne, et il n’y a quasiment pas d’attente. »

Validé par l’Agence régionale de santé (ARS) : le centre départemental de vaccination s’est mis en place en trois jours. L’efficacité des services techniques de la ville, de tous les personnels soignants, et la rigueur de la logistique sur les vaccins offrent à ce centre une efficacité optimale. Les vaccinations ont lieu du lundi au samedi de 10h00 à 18h00, sur rendez-vous uniquement.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
À LA UNE

Montpellier : « On veut le retrait pur et simple de la Charte de la Laïcité »

Ils n’étaient que deux à représenter « La Libre Pensée », vendredi 26 février sur le vaste parvis de l’hôtel de ville. Mais ces deux militants associatifs montpelliérains débordent d’arguments contre le...

Montpellier Danger Loi Sécurité Globale 27 fev 2021 ©JPV

[VIDEO] Danger Loi Sécurité Globale, Sophie Mazas : « nous devons absolument soutenir notre démocratie »

Le Collectif Danger Loi Sécurité Globale Montpellier avait organisé une conférence de presse animée sur le parvis de l’opéra Comédie, ce samedi 27 février, pour rappeler toute l’ambiguïté, l’illégitimité et...

ANNONCES - PUB
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LEGALES