Frontignan SOS MEDITERRANEE ©JPVallespir
Frontignan SOS MEDITERRANEE (© JP Vallespir)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Alors que de nombreux États européens ont décidé de se désengager de leurs responsabilités en matière de secours en mer, plusieurs collectivités locales françaises ont décidé de soutenir l’action de SOS MEDITERRANEE.

Les collectivités* ont décidé de lancer une « Plateforme des collectivités solidaires avec SOS MEDITERRANEE » et appellent toutes les collectivités de France à les rejoindre.

Alors que depuis 2016, l’association SOS MEDITERRANEE a porté secours à 31 799 personnes, sur la route de la Méditerranée centrale, de nombreuses collectivités* ont décidé de lui venir en aide, afin de fédérer un maximum de communes, de départements et de régions autour de la mission de l’association.

« La solidarité qui guide l’engagement de SOS MEDITERRANEE est inscrite dans l’histoire même de l’Occitanie, terre d’accueil à l’humanisme profondément ancré et fièrement revendiqué. » – Carole Delga

Comme l’explique la présidente de la Région Occitanie, « les collectivités ont un rôle essentiel à jouer dans l’accompagnement de ceux qui refusent d’abandonner des vies. » Ces collectivités* apportent un soutien financier à SOS MEDITERRANEE, comme le précise François Thomas, président de SOS MEDITERRANEE « c’est avec le soutien financier de chacune d’entre elles que nous pourrons poursuivre notre mission : sauver des vies en mer ».

Cette plateforme de soutien est non partisane. En pratique, toute municipalité, intercommunalité, département ou région qui souhaite s’engager aux côtés de SOS MEDITERRANEE peut la rejoindre dès aujourd’hui.

*À ce jour, 27 collectivités territoriales ont rejoint la plateforme : la Commune d’Alba-la-Romaine, le Département de l’Aude, la Commune de Bernières-sur-Mer, la Ville de Bordeaux, la Région Bretagne, le Département du Finistère, la Ville de Grenoble, le Département de Haute-Garonne, le Département de l’Hérault, le Département d’Ille-et-Vilaine, la Ville de Lille, la Ville de Lyon (sous réserve du vote en Conseil municipal du 28 janvier 2021), le Département de Loire-Atlantique, la Ville de Marseille, la Ville de Montpellier, la Commune de Mont-Saint-Martin, la Ville de Nantes, le Département de la Nièvre, la Région Occitanie, la Ville de Pantin, la Ville de Paris, le Département des Pyrénées-Orientales, la Ville de Rennes, la Ville de Rezé, la Ville de Saint-Nazaire, la Commune de Villerupt et la Ville de Villeurbanne

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : « Il est encore temps ! », Marche pour le Climat, le 28 mars prochain

« Il est encore temps ! Déconfinons-nous les idées pour une vraie loi climat ! » s’engagent les 150 membres de la convention citoyenne pour le climat. Ces derniers font appel à...

Nicolas Bedel de Buzareingues, bâtonnier de l'Ordre des Avocats de Montpellier

Le Rendez-Vous avec Nicolas Bedel de Buzareingues : « les avocats sont les derniers remparts de la liberté »

[VIDEO] Un entretien sans filtre avec Nicolas Bedel de Buzareingues, bâtonnier de l’Ordre des Avocats de Montpellier Depuis l’entrée en vigueur du couvre-feu à partir de 18h, les avocats pouvaient...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LEGALES