Le parc Jean Hugo à Lunel (CR Ville de Lunel)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Plus il y a de la végétation et des fleurs, plus il fait bon vivre dans les villes. Pour améliorer la qualité de vie des habitants, Lunel  propose ainsi un fleurissement participatif. Les riverains, les associations et les commerçants pourront ainsi contribuer à la végétalisation du cœur de ville. 

VOIR AUSSI : Hérault : Marchés de Noël annulés ? Pas tout à fait !

Les commerçants, les particuliers ou bien les membres d’une association souhaitant participer à l’embellissement de la ville par la plantation de fleurs, devront remplir un formulaire sur le site internet :  www.lunel.com/servicesenligne

Les habitants auront la possibilité de choisir parmi les 3 espèces de végétaux proposées. Ils devront renvoyer la demande par courrier à l’adresse indiquée. À la suite de cela, les services techniques de la vile réceptionneront leur demande pour étudier sa faisabilité.

Une fois la demande acceptée, une convention sera signée entre la ville de Lunel et l’habitant. La ville prendra en charge les travaux de plantation pendant que le riverain s’engagera à entretenir les plantes dans le respect de la convention.

Un permis de végétalisation pour permettre une collaboration verte avec les riverains et la ville.

Trois végétaux sont proposés pour fleurir les façades : jasmin, rosier de Banks ou chèvrefeuille. Ce sera la municipalité qui prendra en charge les travaux afin d’assurer la plantation des fleurs. Elle se chargera de découper les trottoirs, d’évacuer les gravats et d’y placer de la terre. Elle s’occupera aussi de l’achat des fleurs proposées à la plantation.

Le seul devoir des habitants sera d’entretenir ces plantations, de ne pas gêner le passage, et de ne pas utiliser de pesticides puisque Lunel est labellisée Zéro phyto depuis plusieurs années.

Une initiative collective triplement bénéfique.

Les plantations de ces fleurs contribueraient à la diminution des îlots de chaleur et participeraient à l’amélioration de la qualité de l’air en ville en absorbant les polluants. Elles permettraient aussi d’offrir refuge et nourriture aux oiseaux et aux insectes. La présence de fleurs dans une ville contribue également à l’esthétisme de celle-ci.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : « Il est encore temps ! », Marche pour le Climat, le 28 mars prochain

« Il est encore temps ! Déconfinons-nous les idées pour une vraie loi climat ! » s’engagent les 150 membres de la convention citoyenne pour le climat. Ces derniers font appel à...

Nicolas Bedel de Buzareingues, bâtonnier de l'Ordre des Avocats de Montpellier

Le Rendez-Vous avec Nicolas Bedel de Buzareingues : « les avocats sont les derniers remparts de la liberté »

[VIDEO] Un entretien sans filtre avec Nicolas Bedel de Buzareingues, bâtonnier de l’Ordre des Avocats de Montpellier Depuis l’entrée en vigueur du couvre-feu à partir de 18h, les avocats pouvaient...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LEGALES