Au lendemain d’un « gros match du Montpellier Handball », dixit Michaël Delafosse lui-même contre Nantes au Palais des sports René Bougnol, le handball revenait lundi 12 octobre, au cœur de l’actualité. Et pour cause, c’est dans la capitale de l’Hérault que se déroulera le Tournoi de Qualification Olympique (T.Q.O.) en mars 2021! Présentation. 

L’impatience était perceptible dans les salons de la Sud de France Arena à Pérols, près de Montpellier. L’élite du handball français s’y était donné rendez-vous pour la conférence de presse de lancement du Tournoi de Qualification en vue des Jeux Olympiques de Tokyo. 

Pris dans un agenda particulièrement chargé entre le Conseil de Métropole et une conférence de presse à la Préfecture de l’Hérault concernant la Covid-19 juste après, Michaël Delafosse s’est félicité de voir que « Montpellier confirme une fois de plus, sa place de capitale de tous les sports en France». Après avoir salué André Deljarry, Président de la Chambre de Commerce de l’Hérault, le Président de la Métropole a reconnu qu’un tel événement représente une bouffée d’air frais pour le territoire, expliquant que « sur un événement majeur comme celui-là, les retombées économiques pour les magasins, les hôtels, les restaurants, mais aussi les transports seront aussi importantes que bienvenues au vu de la situation que nous vivons aujourd’hui ». Contraint de repartir vers la Préfecture, Michaël Delafosse a laissé son siège à Christian Assaf, Vice-président de Montpellier Méditerranée Métropole pour le remplacer.

« Depuis de très nombreuses années, le Département de l’Hérault baigne dans le sport et accompagne au quotidien tous les clubs sur l’ensemble du territoire », a, pour sa part, expliqué Marie Passieux, Vice-présidente déléguée à la jeunesse, aux sports et aux loisirs représentant Kléber Mesquida, Président du Conseil départemental de l’Hérault. « C’est alors tout naturel que le Département soit présent et participe à l’organisation d’un tel événement pour le handball qui sera vu partout, en France et partout dans le monde », a ajouté l’élue.

Honoré de « voir que Montpellier organise cet événement mondial là qu’est le TQO », Joël Delplanque, Président de la Fédération Française de Handball (FFHB.) a malicieusement rappelé que « le choix de la France a été fait pour l’organisation de ce tournoi, aux dépens de la Croatie. C’est comme si on avait déjà gagné la première mi-temps », allusion faite à la présence de la Croatie à la compétition à Montpellier, au printemps prochain. 

Ce tournoi se jouera sur 3 jours, du 12 au 14 mars prochain. La Croatie, la France, le Portugal et la Tunisie seront les 4 équipes nationales présentes. Alors que la billetterie n’ouvrira « pas avant le mois de décembre », Joël Delplanque a pour sa part confirmé que « les bleus [l’équipe de France.ndlr] joueront les trois soirs lors de l’évènement »

Une petite précision qui a pu agacer légèrement le manager de l’équipe de France, Guillaume Gille. Pour lui, ce TQO n’est rien d’autre « qu’une boucherie ». Soucieux d’être le plus clair possible dans ses propos. « Depuis que j’ai pris l’équipe en main, on a ces Jeux Olympiques comme objectif. On y travaille tous ensemble. Mais c’est très dur ce tournoi, car il y aura quatre équipes présentes, mais deux seulement iront à Tokyo. Ces deux-là sont parmi celles présentes à Montpellier. Mais, on viendra pour le gagner ce tournoi et d’ici là, on l’aborde et on le prépare avec humilité ». 

Kamel Chibli, Vice-président à la grande Région en charge de la jeunesse et des sports, a conclu ce point presse avec son dynamisme habituel. « J’étais pris sur des autres rendez-vous près de Montpellier, mais je me devais d’être présent ici, à la Sud de France Arena aujourd’hui, car l’organiser à Montpellier, c’est clairement une vraie fierté pour la ville et aussi pour la région Occitanie ainsi que sa Présidente Carole Delga, que je représente aujourd’hui. Plus que jamais, la Région continuera d’être présente ici, dans l’Hérault, ainsi que sur tout le territoire, pour développer et soutenir le sport amateur comme professionnel ».

Inéluctablement, des questions sur la Covid 19 et sur la jauge du nombre de spectateurs autorisés dans l’enceinte montpelliéraine pour la compétition en mars prochain se sont posées. « Le protocole sanitaire en place à Montpellier sera déjà testé en conditions réelles lors du Championnat du Monde au Caire, en janvier prochain. Et si ça se passe bien là-bas, il sera strictement appliqué à Montpellier durant toute la compétition. Les équipes et les différents staffs vivront dans une bulle, dans un environnement sécurisé. Pour l’heure, on ignore le nombre de spectateurs autorisés. Mais, la compétition aura lieu », a affirmé le Président de la Fédération, Joël Delplanque. Rendez-vous est donc pris pour le week-end du 12 mars 2021 à Montpellier !

Retour sur Montpellier Nantes

Avant d’accueillir l’élite du handball mondial à l’Arena au printemps prochain, le Championnat de France se poursuit. Dimanche 11 octobre, le Montpellier Handball, candidat au titre de champion, recevait un outsider, le HBC Nantes, dans son antre du palais des sports René Bougnol. Au terme d’une heure de match très accroché, les deux clubs se sont quittés sur le score de 27/27. Un résultat qui a frustré les visiteurs du soir. Quel est l’avis de Patrice Canayer sur ce match ? Et sur le début de saison du club ?

L’indéboulonnable Entraîneur Manager héraultais nous a accordé une interview exclusive :