[VIDEO] Samedi : Jean-Marie Bigard aux côtés des Gilets Jaunes à Brest

Jean-Marie Bigard et les Gilets Jaunes septembre 2020
Jean-Marie Bigard et les Gilets Jaunes septembre 2020

Jean-Marie Bigard, l’humoriste sera aux côtés des Gilets jaunes samedi à Brest. Il devait défiler avec Jérôme Rodrigues, mais les propos de ce dernier concernant la police lui ont fait changer d’avis, il ira sur un rond-point à Brest.

L’humoriste est choqué par les propos écrits sur le réseau social américain, et Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur a annoncé, sur son compte Twitter, qu’il allait porter plainte contre le Gilet Jaune : Jérôme Rodrigues. Celui-ci a défini des policiers comme une « bande de nazis ». Le ministre précise : « les propos de Jérôme Rodrigues envers la police sont ignobles. Au nom du ministère et pour défendre l’honneur de tous les policiers, je dépose plainte. »

Jérome Rodrigues répond à son tour au ministre de l’Intérieur sur twitter avec aussi une capture d’écran : « vous irez aussi porter plainte face aux insultes qu’ils me lancent ! chez vous la justice ne marche que dans un sens et je le répète vous m’avez mutilé vous m’avez insulté et jamais je ferai silence !« 

L’enchainement des mots

À propos de son appel à manifester samedi à Paris, Jérôme Rodrigues avait demandé aux manifestants de ne pas donner leur identité en cas d’interpellation. C’est lors d’un échange sur Twitter, avec le syndicat Synergie-officiers que le ton est monté.

Jérôme Rodrigues explique : « dans le pire des cas, vous passerez quatre heures maximum au commissariat. Mais auront-ils suffisamment de place pour nous accueillir ? » Le syndicat Synergie-officiers répond : « nous avons suffisamment de place pour vous accueillir. » Provoquant une nouvelle réponse du leader des Gilets Jaunes : « c’est clair bande de nazis vous irez ouvrir le camp de concentration disponible au nord-est de Paris celui que vous tentez de cacher aux médias. »

Bigard se désolidarise : « moi j’irai pas. Je vais aller à Brest comme ça tranquillement, je trouverai bien un petit rond-point là-bas pour boire un canon… » :