Ocean Viking, c’est le bateau de l’honneur et du courage politique. Avec un équipage qui tente de faire sa part, face à une situation humanitaire dramatique, en Méditerranée centrale.

Bord de mer côté Europe, le 22 août 2020, un die-in sur la plage Saint-Eugène à Frontignan-Les-Aresquiers. Cette action veut alerter les citoyens. Message : il faut en urgence libérer l’Ocean Viking, pour qu’il puisse à nouveau remplir ses missions. Actuellement ce bateau humanitaire est détenu en Sicile par les autorités italiennes depuis le 22 juillet 2020.

[VIDEO] Interviews croisés de Jean-Pierre Lacan, et Agnès Defrance référents SOS MÉDITERRANÉE Hérault, d’André Lubrano, vice-président Région Occitanie, de Pierre Bouldoire 1er vice-président du département de l’Hérault, et de Clare Hart vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole :

Des hommes et des femmes fuient la guerre, la misère, et la violence des régimes politiques

Pourquoi cette volonté de stopper les activités de sauvetage des ONG ? Alors qu’il existe un vide laissé par les États européens. Été meurtrier, cette semaine au large de Zwara côte de la Lybie, plus de 40 migrants sont morts. Une information confirmée par les Nations unies à Genève. Les survivants, une trentaine venus du Ghana, du Mali, du Sénégal, et du Tchad ont été placés en détention.

Continent africain, des hommes et des femmes fuient la guerre, la misère, et la violence des régimes politiques de leurs pays. Ils tentent de passer par une porte sur l’Europe. Une porte que l’on appelle l’enfer libyen, depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

Pour ceux qui seraient en adéquation avec l’idée de ne pas laisser mourir des êtres humains en mer, il est possible de signer la pétition ici : #FreeOceanViking

Le continent africain, c’est un peu l’enfant battu et maltraité de l’Europe. Alors, tout est affaire de conscience. Et dans un dernier souffle dit-on, le face-à-face avec soi-même est difficile, voire insupportable, quand la trajectoire de vie n’a été qu’une trajectoire de haine ou d’indifférence.

Samedi 22 août 2020 #Frontignan :