Saint-Jean quitte le centre-ville de Montpellier. C’est à Saint-Jean-de-Védas que la nouvelle clinique Saint-Jean Sud de France a ouvert ses portes ce jeudi 20 août 2020, avec un signal fort de modernité.

34.000 mètres carrés, deux bâtiments : une structure de soins et un pôle consultations pouvant accueillir dès ce jeudi, les premiers patients. Saint-Jean-de-Védas, à l’entrée ouest de Montpellier : C’est Cap Santé, un groupe privé régional qui affiche son ambition d’une qualité de soins optimale.

Engagement territorial : qualité des soins

26 salles d’opération équipées des dernières technologies, 200 praticiens et 40 spécialités différentes, des patients en ambulatoire désormais installés en chambre, et une capacité d’accueil aux urgences de 50.000 personnes par an.

Une deuxième vague de Covid-19 a été anticipée, et la direction affirme être en mesure d’installer une unité dédiée en quelques heures, et jusqu’à 30 lits disponibles. Une posture en adéquation avec l’engagement territorial du groupe : Cap Santé renforce toujours son analyse, et sa connaissance des besoins sanitaires de la population. Avec un objectif : s’adapter à la progression démographique, et aux nouveaux enjeux de sécurité et de qualité des soins.

Pour ce nouvel établissement, l’investissement s’élève à 100 millions d’euros. Il n’a pas encore généré de nouveaux emplois, c’est le côté prudent de son président Lamine Gharbi qui compte « caler le recrutement sur la montée en puissance de l’activité, » et il précise « on est là pour durer. » Mais l’homme qui a commencé avec 20 lits à Pézenas, et qui a racheté Saint-Jean en 2011, ce pharmacien de formation, passé par HEC définit son avenir ainsi : « l’objectif que nous avons, c’est de doubler l’activité… » Le président du groupe Cap Santé aime aussi à préciser concernant les services d’urgences de la Clinique Saint-Jean : « il n’y a pas de dépassements d’honoraires en urgence, c’est le tarif du secteur 1, tarif sécu dit opposable. »

Interview de Lamine Gharbi Président du Groupe Cap Santé :

Destination : le futur, la clinique dispose d’un amphithéâtre connecté, consacré à l’innovation médicale. Laurent Ramon Directeur Général explique « nos médecins ont des internes, ils forment d’autres médecins […] Nous apportons notre pierre à l’édifice et nous en sommes très fiers. » Optimisation sur la transmission du savoir, mais optimisation aussi, sur la gestion et la fluidité des patients au sein de ce nouvel établissement : « le patient perdait du temps, aujourd’hui il n’attendra pas […] le seul endroit, où on a le droit d’attendre, c’est la chambre et le bloc opératoire.»

Interview Laurent Ramon, Directeur général de la Clinique Saint-Jean Sud de France :

Questions pratiques : les anciens locaux du centre-ville de Montpellier de la clinique Saint-Jean deviendront un quartier résidentiel. Pour les nouveaux locaux, bien plus accessibles, et situés à la sortie de l’autoroute A750 à Saint-Jean-de-Védas, ils disposent de 450 places de parking, et sont desservis par un arrêt de tram pratiquement à l’entrée du bâtiment. Un symbole de paix, de réconciliation et de force marque ce lieu avec « un olivier de 1000 ans d’âge » que Lamine Gharbi n’a pas oublié de citer.