légumes tomates ©Pexels
légumes tomates ©Pexels
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le Parc naturel régional recense les variétés de légumes et petits fruits oubliés du Haut-Languedoc, pour contribuer à les sauvegarder. Toute personne connaissant ou possédant des variétés locales méconnues est invitée à contacter nos équipes, pour participer à ce travail de sauvegarde du patrimoine.

Avec le travail de sélection végétale au siècle dernier, beaucoup de variétés traditionnelles :fruits, légumes, et céréales ont disparu au profit de variétés dites modernes plus productives, entraînant en l’espace d’un siècle, l’homogénéisation de la production agricole et la perte de quelque 75 pour cent de la diversité génétique des plantes cultivées.

Ainsi, nous dépendons d’un nombre de plus en plus réduit de variétés cultivées, et en conséquence, de réserves génétiques de moins en moins abondantes. Le Haut- Languedoc, aux traditions variées et pratiques agricoles riches, ne fait pas exception.

la Tuque d’Hérépian ou l’Oignon de Tarassac 

Si certaines variétés locales sont bien connues, répandues et conservées, comme la Tuque d’Hérépian ou l’Oignon de Tarassac, d’autres variétés de pommes de terre, salades, haricots, tomates, asperges, salsifis… encore présentes dans quelques jardins localisés, ne demandent qu’à sortir de l’anonymat. 

Certaines variétés annuelles, faute d’être cultivées, ont malheureusement déjà disparu du patrimoine, sans même qu’on ait pu leur donner un nom. Et d’autres, transmises de génération en génération, le pourraient soudainement : une mauvaise levée ou récolte, un aléa climatique, un problème lors du stockage des graines, et ces ressources sont définitivement perdues.

Ensemble, préservons-les pour le futur

Parce que ces variétés sont le fruit du travail rigoureux de nos ancêtres et font la richesse et la diversité de notre patrimoine agricole et culinaire commun, ensemble, préservons-les pour le futur. 

Si vous possédez des graines, plants, légumes et petits fruits méconnus du territoire, hérités de vos parents et grands-parents, contactez Catherine Haas dès aujourd’hui (mail : service-civique@parc-haut-languedoc.fr / tél. : 04 67 97 38 22). 

Le Parc publiera à l’automne prochain un recueil pour répertorier, préserver et valoriser les variétés potagères typiques du Haut-Languedoc. 

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Sète agglopôle : 100 vélos électrique disponibles à la location

Sète agglopôle méditerranée et Keolis Bassin de Thau ont décidé de mettre en place un service de location de vélos longue durée : « Le Vélo SAM ». En pratique,...

Marche climat 9 mai 2021 Montpellier ©LMI

Marche pour le climat : La liberté d’entreprendre doit être soumise au respect de la planète

Dans tous les esprits, une évidence devrait s’imposer : la liberté d’entreprendre doit être soumise au respect de la planète. Des milliers de personnes ont marché pour le climat dans...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.