Alenka Doulain et le mouvement Nous Sommes tiennent à féliciter Michaël Delafosse pour son élection à la présidence de Montpellier Méditerranée Métropole, nous espérons le voir réaliser une politique courageuse à la hauteur des responsabilités qu’il lui incombe désormais.

Pendant la campagne du 1er tour de l’élection municipale, nous avions affirmé notre ferme opposition au cumul des mandats de maire de Montpellier et de président de la métropole. À Marseille, à Lyon, à Bordeaux, à Grenoble (etc…) le partage des responsabilités s’opère naturellement. Nous demeurons persuadés qu’il n’est pas raisonnable qu’un homme seul concentre l’ensemble des pouvoirs.

Le maire sortant nous a prouvé que ce double rôle avait pour conséquences de générer des défiances au sein de la métropole. Il a clairement entravé l’expression de l’intelligence collective dans la politique métropolitaine.

La Métropole possède pourtant les compétences les plus structurantes pour répondre aux enjeux écologiques : mobilité, déchets, énergie, etcOn ne peut plus échouer à leurs planifications. Nous serons vigilants à ce que Michaël Delafosse ne sombre pas à son tour dans les déviances autocratiques de ce cumul et que les habitants, les agents et les corps intermédiaires soient remis au cœur du fonctionnement et de la gouvernance métropolitaine.

Enfin il apparaît désormais que le Parti Socialiste a entre ses mains l’ensemble des pouvoirs à l’échelle locale. Il gouverne la ville, la métropole, le département et la région. Avec ce pouvoir absolu ses représentant ne pourront pas, une fois de plus, se défiler face aux urgences écologiques, sociales et démocratiques. Nous serons là pour leur rappeler la nécessité de répondre de manière ambitieuse aux besoins des habitants.

Nous Sommes Montpellier