La FA-FPT police municipale prend acte de la nomination de Gérald Darmanin au Ministère de l’Intérieur. 

Compte tenu des propos et des positions tenus par Christophe CASTANER, son éviction de la Place Beauvau n’est pas véritablement une surprise pour notre organisation syndicale précise Jean-Michel WEISS, Secrétaire national de la FA-FPT en charge de la police municipale.

La FA-FPT police municipale espère que le nouveau Ministre de l’Intérieur va rapidement traiter les dossiers latents concernant les policiers municipaux et les gardes-champêtres. Nous attendons depuis longtemps un nouveau positionnement de la police municipale dans le carcan sécuritaire Français. Plus de 21 ans, après la Loi dite « Chevènement » relative aux polices municipales, il est urgent de prendre des mesures législatives d’ampleur afin de caler l’attente de la population, les besoins des élus et les revendications de la filière.

La FA-FPT police municipale attend maintenant la publication du Livre Blanc relatif à la sécurité intérieure et notamment la partie concernant le « continuum de sécurité ». Il en va de la responsabilité du Chef de l’Etat de tenir sa parole et de traiter la problématique de sécurité en France, en dotant les policiers municipaux et les gardes-champêtres de compétences, de moyens afin de faire face aux problèmes du quotidien dans le seul but d’être plus autonomes et efficients.

Cela passera également par un meilleur suivi des procédures et une simplification de la procédure dans le cadre de la forfaitisation des amendes par exemple.

La FA-FPT police municipale souhaite une réunion rapide de la Commission Consultative des Polices Municipales afin de traiter de ces dossiers rapidement en précisant que le volet salarial, social et indemnitaire reste notre principale priorité.

Jean-Michel WEISS
Secrétaire national de la FA-FPT en charge de la police municipale