Le lundi 22 juin 2020, la FSU 34 a convié l’ensemble des organisations syndicales à une réunion pour débattre de la situation économique, sociale et politique. FO, CGT et Solidaires ont répondu à cette invitation. 

Nous constatons ensemble l’aggravation de la crise sociale, la détérioration des conditions de travail dans le public comme dans le privé, une montée très inquiétante des suppressions de postes et licenciements. Dans le même temps, le gouvernement n’a pas abandonné les réformes des retraites et de l’assurance chômage qu’il souhaite voir mettre en place au détriment des salariée.es et des chômeur.ses. Nous continuons à en demander l’abandon sans délai.

La lutte engagée dans les secteurs de la santé, de l’action sociale et de l’aide à domicile est déterminante et les annonces gouvernementales ne sont pas de nature à répondre ni aux revendications des personnels, ni aux besoins des populations.

Notre pays connait une situation d’inquiétude liée à la crise sanitaire et à l’accélération d’une crise sociale qui frappe fort, c’est pourquoi nous sommes déterminés à mener dans l’unité des luttes pour garantir une sécurité sociale de haut niveau, un système de soin amélioré. Nous sommes déterminé-es à défendre l’ensemble de nos services publics, chaque emploi menacé, et à soutenir et impulser des luttes pour obtenir l’augmentation des salaires.

La CGT, FO, la FSU, Solidaires appellent à se joindre aux manifestations du mardi 30 juin.