Hôpitaux débordés, soignant.e.s sans équipements, dépendance de marchés internationaux pour des fournitures de première nécessité face à la crise sanitaire… la crise du coronavirus qui touche toute la planète a révélé les profondes carences des politiques néolibérales. 

Pour réagir à cela, le 27 mars 2020, 18 ONG et syndicats ont lancé l’appel « Plus jamais ça, préparons le jour d’après » à « toutes les forces progressistes et humanistes […] pour reconstruire ensemble un futur, écologique, féministe et social, en rupture avec les politiques menées jusque-là et le désordre néolibéral ». Une pétition, lancée par ces mêmes organisations, a recueilli plus de 186 000 signatures à ce jour. Un « Plan de sortie de crise », comportant 34 propositions concrètes, a été publié le 26 mai 2020.

A Montpellier, un collectif « Plus jamais ça » est en cours de constitution pour construire sur l’aire montpelliéraine des actions unitaires sur la base de cet appel et de ce plan élaborés au niveau national.

Nous appelons toutes les forces et les citoyens progressistes du montpelliérain à nous rejoindre pour mener des actions unitaires et travailler ensemble à un futur libéré du capitalisme néolibéral et productiviste.

D’ores et déjà, parce que les applaudir ne saurait suffire, nous appelons tous les usagers à soutenir les personnels de la santé lors de leur journée d’action du 16 juin pour exiger, avec eux, la vraie reconnaissance de l’utilité sociale qu’ils ont largement démontrée tout au long de cette crise et demander la revalorisation des salaires, l’obtention de lits, de postes et de moyens supplémentaires pour l’hôpital, pour qu’ils puissent exercer dignement leur métier et soigner efficacement la population !

Plus généralement, nous voulons de toute urgence l’arrêt du démantèlement et le développement de services publics accessibles à toutes et tous, ainsi que de notre système de Sécurité sociale, et demandons le rétablissement immédiat des libertés démocratiques (droit de s’exprimer, de se réunir et de manifester sans subir de répression).

Pour tout cela, rendez-vous Mardi 16 juin à 12h00 devant l’hôpital Arnaud de Villeneuve ! 

Organisations montpelliéraines signataires : ANV-Cop21, ATTAC, Greenpeace, Rencontres Marx, Solidaires 34, Union Locale CGT Montpellier.

Les organisations politiques suivantes apportent leur soutien :  EELV Montpellier, Ensemble ! 34, Génération.S Montpellier, les Insoumis.es de Montpellier, NPA 34, UCL 34