Après quelques hésitations, l’Agence Régionale de Santé (ARS), a mis en place, fin mars, une stratégie de prévention à destination des personnes âgées d’Occitanie.

VOIR AUSSI : Coronavirus : CHU de Montpellier, ajustement du plan blanc

La région Occitanie compte 838 EHPAD et à ce jour, 240 établissements ont signalé au moins un cas possible de Covid-19, via le portail national des signalements d’événements indésirables.

Au 22 avril, 88 actions de dépistages sont terminées, 59 sont en cours.

En réponse à ces signalements, le dispositif régional de dépistage est déjà déployé dans 147 établissements pour personnes âgées de la région (EHPAD, unités de soins de longue durée, EHPA, résidences autonomies et résidences services).

Avec sa stratégie de tests, l’ARS a confirmé à ce stade 582 cas positifs au Covid-19 parmi les résidents et 277 cas positifs parmi les personnels testés. Il est aussi à déplorer à ce jour 139 décès survenus dans ces établissements.

À ce jour, près de 6500 résidents et plus de 4 700 agents ont été testés.

Face à ces premiers résultats, les mesures de protection et de confinement ont été renforcées et s’organisent via les plateformes « Covid Personnes âgées » mises en place dans chaque département. Ces plateformes interviennent pour déclencher la réalisation de tests biologiques dans ces établissements pour personnes âgées dès qu’un cas y est confirmé.

Cette campagne générale de dépistage a été rendue possible, notamment par la multiplication par 10 des capacités régionales des laboratoires d’analyses biologiques, faisant passer la capacité de dépistage par biologie moléculaire (« RT-PCR ») de 1 000 tests/jour au début de l’épidémie à 10 000 tests/jour aujourd’hui en Occitanie.

En parallèle et depuis cette semaine, conformément aux orientations nationales, les visites à un proche en EHPAD se réorganisent progressivement, sur décision des directeurs concernés et après concertation avec leurs équipes soignantes.