Dans un courrier du lundi 30 mars, le président du Département, Kléber Mesquida s’adresse aux maires de l’Hérault, pour les informer des dispositions prises par le Département face à la crise sanitaire du coronavirus covid-19

Montpellier, le 30 mars 2020

Madame le Maire, Monsieur le Maire,

J’ai tenu à vous adresser ce message alors que perdure la crise de pandémie qui a frappé notre pays.

Une situation inédite et éprouvante qui bouleverse notre quotidien et la vie en société sur notre territoire. Protéger la population et les plus vulnérables, c’est l’objectif commun qui doit unir toutes nos institutions.

A cet effet, les mesures et recommandations prises nationalement sont un premier pas contre la propagation de ce virus. Ces consignes doivent être scrupuleusement respectées et nous devons veiller à leur bonne mise en œuvre en les diffusant largement à nos agents, usagers et administrés. C’est le sens de la communication que le Département déploie actuellement.

La présence et l’action de nos administrations locales au plus près des habitants sont plus que jamais nécessaires dans une période de crise de cette ampleur et je sais que vous œuvrez quotidiennement afin d’assurer la continuité de vos services publics locaux au bénéfice de la population.

Notre administration départementale, pour sa part, dans ses compétences de solidarités aux personnes et aux territoires, fait preuve d’un engagement total pour la continuité du service public départemental et je tenais à vous informer des dispositions que nous prenons.

Nous avons adapté notre fonctionnement et l’organisation de nos services à travers un plan de continuité qui définit de manière précise nos missions.

Nous maintenons :

  • Le lien avec les personnes en situation de dépendance ou de vulnérabilité,
  • Notre action auprès des établissements et services sociaux et médico sociaux.
  • Le suivi des situations individuelles d’urgence.
  • La poursuite de nos fonctions sanitaires et de sécurité.
  • L’apport d’aides aux professionnels de santé.

Je sais que dans cette période d’incertitude beaucoup de questions peuvent se poser pour les habitants. Je souhaite vous préciser les services qui sont assurés dans le champ des solidarités :

  • Les appels téléphoniques dans les services de la solidarité.
  • Les versements des prestations de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), de la compensation du handicap (PCH), du revenu de solidarité active (RSA). Pendant la crise sanitaire, aucune prestation ne sera suspendue et les procédures administratives seront facilitées dans les demandes urgentes.
  • Le paiement des établissements sociaux et médico-sociaux.
  • Les actes de protection maternelle et infantile les plus urgents (suivis de grossesses, consultations médicales urgentes du nourrisson et de la maman…).
  • Les interventions urgentes dans le champ de la protection de l’enfance : informations préoccupantes, placements urgents, contacts avec les familles….
  • Le confinement des enfants placés dans les établissements et chez les assistants familiaux.
  • L’évaluation et l’instruction des demandes d’aides individuelles aux personnes en difficulté.
  • Les actions indispensables d’accompagnement social.

En complément, nous avons ouvert certains collèges pour accueillir les enfants des personnels soignants qui ne peuvent les garder. Nous devons tous prendre soin les uns des autres et soutenir toutes les initiatives solidaires.

Le Département a ainsi mis à disposition d’une association caritative 2 fourgons pour la distribution de denrées alimentaires et continuera d’accompagner les acteurs de la solidarité dans nos villes et nos villages.

De plus, nous assurons un service pour que les prestataires du Département, et notamment les entreprises, soient payés ainsi que les aides habituelles de fonctionnement au secteur associatif.

Sur le plan matériel, malgré les difficultés d’approvisionnement, nous avons pu, sous l’égide de la Présidente de Région Carole DELGA et dans le cadre d’une commande groupée, acheter un premier lot de 700.000 masques livrés à partir du 31 Mars.

Nous avons fourni en priorité aux organismes et prestataires des services d’aide à domicile une partie du stock de masques et de gel de la collectivité ainsi qu’au personnel de la PMI et de l’ASE qui peuvent ainsi continuer d’exercer avec toutes les précautions de sécurité. Nous devons être très attentifs au besoin des enfants qui nous sont confiés et aux personnes les plus fragiles.

Je puis aussi vous assurer de la mobilisation totale des personnels de l’administration départementale et du cabinet du Président.

Ils sont vos interlocuteurs, chacun dans leur domaine, pour toutes demandes d’information ou mises en œuvre d’actions complémentaires.

Pour ma part, au-delà de la cellule de crise départementale et du suivi du Service Départemental d’Incendie et de Secours, je suis régulièrement en contact avec Monsieur le Préfet, l’Agence Régionale de Santé, les administrations d’Etat, la Présidente du Conseil Régional et les 12 autres présidents des départements d’Occitanie.

C’est en additionnant nos volontés, nos forces, nos moyens et notre détermination que nous parviendrons à faire face à cette épreuve difficile.

J’ai aussi une pensée reconnaissante envers les personnels soignants, les sapeurs-pompiers et toutes les personnes qui se mobilisent à travers des missions particulièrement sensibles pour protéger la population et faire vivre la notion de solidarité.

Je sais également combien les maires sont particulièrement mobilisés au service de leur territoire et à l’écoute de leurs administrés et je tenais aussi à vous en remercier vivement.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Madame le Maire, Monsieur le Maire, l’expression de mes cordiales et sincères salutations.

Kléber MESQUIDA
Président du Département de l’Hérault