Essai clinique européen contre le coronavirus : la chloroquine

Olivier Véran, intervention au ministère de la Santé le dimanche 22 mars 2020

Chloroquine comme Plaquenil sont les médicaments testés à grande échelle face au coronavirus, en Europe. Le ministre de la Santé, Olivier Véran a confirmé que le traitement à la chloroquine soutenu par Didier Raoult s’inscrivait dans un essai européen contre le coronavirus.

C’est dimanche 22 mars 2020. Olivier Véran a confirmé qu’il avait donné son accord pour une large étude qui pourra confirmer, ou pas, les effets de la chloroquine contre le coronavirus, un « banal médicament » contre le paludisme. Ce médicament est un antipaludéen de synthèse qui a été mis au point en Allemagne, dans les années 30.

Ces résultats “intéressants”, demandent encore à être confirmés scientifiquement

Raisonné, Olivier Véran a déclaré que ces résultats “intéressants”, demandent encore à être confirmés scientifiquement. En contact : “le Professeur Raoult, et les autres qui y travaillent, je les ai tous les jours au téléphone”, précise le ministre sur la chaine d’information continue LCI, et laisse entendre que la France pourrait présenter des résultats concluants d’ici une quinzaine de jours.

« One of the biggest game changers in the history of medicine »

Donald Trump en serait convaincu. « Sa chaine » Fox News fait son travail de communication. Et les tweets du Président américain restent toujours aussi péremptoires : « hydroxychloroquine et azithromycine pris ensemble ont une réelle chance de pouvoir modifier les enjeux de l’histoire de la médecine. » En VO : « hydroxychloroquine and azithromycine taken together, have a real chance to be one of the biggest game changers in the history of medicine.« 

Fox News :  « La chloroquine, un médicament qui a été utilisé pour prévenir et traiter le paludisme, s’est révélée prometteuse en tant que traitement potentiel pour le nouveau coronavirus qui balaie le monde.. » Vidéo :