Non au mépris ! 

Le Comité de Montpellier du Parti de Gauche a alerté depuis le 1er octobre 2019 les responsables politiques nationaux du Parti de Gauche et de La France Insoumise de la situation politique sur notre ville.

Pas moins de 3 motions, toutes votées à l’unanimité, à l’échelon municipal ou départemental, ont été ainsi transmises successivement sans susciter aucune réaction des appareils parisiens. 

Après plus de 4 mois de silence, il faut attendre le 10 février 2020 pour que le Secrétariat Exécutif National de notre Parti prenne position, une position d’injonction à ne pas utiliser le logo du PG Montpellier en soutien à la liste de Clothilde Ollier .

Le 24 février 2020, le Comité de Montpellier refuse alors, à l’unanimité, de se soumettre à une décision « hors sol », intervenue sans aucun échange et sans aucun débat et se déclare prêt à apporter tous les faits et arguments qui justifient sa position..

Aucune réponse n’est faite à ce texte argumenté. Par contre, nous découvrons que, sur son site national , le Parti de Gauche « se réserve toute possibilité de recours juridique interne à ses instances et auprès de la justice dans le cas du non-respect de sa position nationale »

En application et respect des motions précédemment votées, nous affirmons avec force que : 

  • nous ne nous soumettrons pas et que nous ne nous tairons pas face à des  décisions autoritaires et bureaucratiques
  • nous considérons que l’écologie, la gauche et l’exigence démocratique sont indissociables
  • notre soutien reste acquis à la liste de Rassemblement des Ecologistes et de la  Gauche conduite par Clothilde Ollier

Le Bureau du Comité de Montpellier du Parti de Gauche